Dogecoin : un particulier réclame 258 milliards de dommages et intérêts à Elon Musk

/
dogecoin cryptomonnaies

Elon Musk est poursuivi aux États-Unis pour manipulation des prix et pyramide de Ponzi, avec une réclamation record de 258 milliards de dollars, ce qui dépasse sa richesse. L’effondrement des crypto-monnaies déclenche une série de poursuites judiciaires de la part d’investisseurs en faillite.

258 milliards de dommages et intérêts

Un investisseur qui a perdu de l’argent lors d’ un pari sur le Dogecoin, une crypto-monnaie dont le prix a énormément évolué suite aux intérêts d’Elon Musk, a intenté une action en justice jeudi contre le milliardaire et sa société Tesla et SpaceX. Il cherche à obtenir 258 milliards de dollars.

On sait peu de choses sur le profil de l’investisseur américain Keith Johnson qui a porté plainte contre Elon Musk devant un tribunal de New York le 16 juin. Les enjeux sont élevés, il réclame au patron de Tesla plus de 258 milliards de dollars. Elon Musk est accusé d’avoir fait la pluie et le beau temps quant au prix du Dogecoin, une crypto-monnaie créée pour les blagues qui atteint son apogée en 2021.

Il l’a accusé de donner une “légitimité” à ce qui est considéré comme un “shit coin”, un bien sans valeur. Les plaignants ont comparé la situation à un “schéma de Ponzi”, un stratagème dans lequel l’argent des nouveaux entrants enrichit les premiers.

De plus, il estime que les tweets du “Parrain du Dogecoin” ont fait grimper le prix de la monnaie et reviennent donc à instrumentaliser le marché.

Dogecoin a été créé en 2013 comme une réponse satirique à deux phénomènes internet de l’année : les crypto-monnaies, qui se sont multipliées avec l’avènement du bitcoin, et les montages de photos de Shiba très populaires sur internet.

Le prix du Dogecoin divisé par 11 en 2022

Pendant la majeure partie de son histoire, le prix du Dogecoin a été inférieur à un cent. Mais Dogecoin a bondi au-dessus de 70 cents en mai 2021 grâce à une sorte de frénésie d’achat autour d’une valeur incroyable au début de 2021 et à de multiples tweets d’éloges d’Elon Musk. Elon Musk a qualifié la monnaie virtuelle d’arnaque durant une émission de Saturday Night Live avant qu’elle ne commence à reculer peu de temps après l’émission satirique.

À son apogée, Dogecoin avait une capitalisation boursière de 88 milliards de dollars. Malgré le plongeon, il reste la 10e plus grande crypto-monnaie au monde (7 milliards de dollars de capitalisation).

Sur Twitter, le milliardaire a fait part à plusieurs reprises de son enthousiasme pour le Dogecoin en 2021 avec une formule plus ou moins cryptique. Sur les 47 tweets sur les crypto-monnaies publiés entre avril 2019 et juillet 2021, les deux tiers concernaient Dogecoin, 30 % concernaient le Bitcoin et seulement 1,5 % concernaient Ethereum. Contrairement au Bitcoin, ses publications sur Dogecoin sont presque toutes positives.

Billy Markus, le créateur de Dogecoin, a récemment déclaré que “c’est la fin du monde tel que nous le connaissons”. La réponse d’Elon Musk était “vraie”, un tweet dont les avocats des plaignants ne manqueront pas de profiter.

Ils espèrent mettre en place une action collective en réunissant tous ceux qui ont perdu de l’argent en spéculant sur Dogecoin depuis avril 2019. Vu la popularité du Dogecoin, notamment sur les réseaux sociaux, ils pourraient être assez nombreux. Son logo est un Shiba Inu nommé “Kabosu”, qui fêtera cette année ses 17 ans au Japon.

L’histoire de ce coin aux allures de blague est bien connue des investisseurs en crypto. Dogecoin a toujours été inférieur à 1 cent jusqu’à ce qu’Elon Musk fasse la promotion du projet sur Twitter en mai 2021. Le prix du Dogecoin a ensuite grimpé en flèche avant de chuter sans relâche en 2022. Face au procès intenté, un juge devra déterminer si l’homme le plus riche du monde est derrière le système pyramidal.

Précédent

La compagnie aérienne Vueling va accepter les paiements en crypto

Suivant

Bourse : BNP Paribas pourrait racheter ABN Amro

Derniers articles de Crypto