Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Dons et déductions fiscales

dans News/Rachat de crédit

Les fêtes de fin d’année riment généralement avec la clôture d’un exercice fiscal. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreux Français cherchent à « boucler » avant le 31 décembre une ou plusieurs opérations permettant de déduire certaines dépenses de leur imposition en cours payable l’année suivante. Les récents dons provenant du Téléthon qui ont permis de récolter 95 200 000 millions d’€uros sont là pour nous rappeler qu’un joli geste ou un don généreux est aussi l’occasion de joindre l’utile à l’agréable.

Nous avons dénombré quelques avantages fiscaux qui récompensent votre générosité. Si vous faite par exemple un chèque ou un virement à une association d’utilité publique, vous pourrez déduire 66 % de votre versement dans la limite de 20 % de vos revenus. Si vous dépensez une somme supérieure, les déductions pourront porter sur les 5 prochains exercices fiscaux. Si vous choisissez en revanche de verser un don à un organisme d’aide aux personnes en difficulté tels que les restos du coeur ou la croix-rouge, vous pourrez alors déduire 75 % de la somme versée de votre imposition dans la limite de 488 €uros. Au-delà, la déduction est de 66 % comme dans le cas précédent. Ce sont les deux cas de figure les plus courants.

Il en existe pourtant d’autres. Si vous désignez par exemple une association d’utilité publique comme le bénéficiaire de votre contrat d’assurance vie, alors ce legs pourra être exonéré en totalité de droits de succession pourtant très importants lorsqu’il s’agit d’un tiers non familial. Enfin, si vous avez la chance d’être assujeti à l’ISF, alors deux cas de figure peuvent se présenter à vous : si vous faites un don d’argent important ou un don de valeur mobilière, alors les sommes versées pourront faire l’objet d’une déduction de 75 % de l’impôt dans la limite de 66 666 €uros. Dans le cas où vous opteriez pour une donation temporaire d’usufruit au profit d’une association recinnue, alors l’exonération peut être totale !

Derniers articles de News

Retour en haut