Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Dossiers de rachat de crédit et de crédit immobilier : quelles différences ?

dans News/Rachat de crédit

Les propriétaires savent tous ce qu’implique la préparation d’un dossier de financement pour obtenir son crédit immobilier. Et c’est précisément cette connaissance ou plutôt ces repères qui faussent parfois quelque peu leur appréciation d’un dossier de rachat de crédit qui comporte certes des similitudes à celui d’un crédit immobilier, mais qui présente également des différences notables. Petit point sur la question.

Le rachat de crédit ici évoqué est bien entendu celui relatif aux opérations assorties d’une prise de garantie hypothécaire ou faisant l’objet de l’intervention d’une société de cautionnement mutuel. Les rachats de crédit sous forme de prêt personnel n’ont strictement aucune similitude ni différence avec les opérations de crédit immobilier standard.

Ce qui est commun aux deux opérations, c’est le fait qu’il y ait une étude de faisabilité du financement de la part d’un ou de plusieurs établissements bancaires, puis à la fin de la procédure, l’intervention d’un notaire pour rédiger l’acte définitif. Dans le cas d’un crédit immobilier, les demandeurs sont habitués à fournir fiches de paie, parfois relevés de compte ainsi que quelques documents complémentaires. C’est là qu’interviennent déjà de gros écarts : en effet, en rachat de crédit, les demandeurs vont devoir fournir fiches de paie, documents d’identité, mais aussi tous leurs comptes bancaires, les relevés relatifs à tous les prêts existants ainsi que le titre de propriété déjà en leur possession puisqu’ils sont propriétaires (acte de vente du terrain en cas de construction ou acte de vente d’un bien déjà construit).

Un dossier de rachat de crédit fera pour cette raison 50 ou 100 pages quand celui du financement d’un crédit immobilier en fera 20 ou 30…Un écart conséquent pour la première phase de l’étude. Ensuite, le rachat de crédit comporte une étape supplémentaire, à savoir l’expertise. Afin d’avoir une idée précise de la valeur des murs donnés en garantie, la banque prêteuse diligente en effet un expert qui se rend sur place, examine le bien en question et établit un rapport. ceci n’existe pas pour le finacement du prêt immobilier. Il n’y a qu’un prix de vente !

Pour être tout à fait complet, on terminera sur le notaire. Dans le cas d’un financement immobilier classique, ce dernier ne s’occupe que de la rédaction de l’acte définitif alors qu’en rachat de crédit, il demandera les arrêtés de compte des créanciers, les états hypothécaires, remboursera ces derniers si d’aventures la procédure va à son terme et s’occupera de l’affectation hypothécaire. Autant d’éléments qui différencient très nettement un rachat de crédit d’un crédit immobilier, chose matérialisée par les délais qui sont indéniablement plus long pour un rachat de crédit !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

non Praesent libero. fringilla ut Lorem ultricies quis, quis elit.
Retour en haut