Droits assurance chômage et autoentreprise ?

dans Questions

Les droits d’assurance chomage CRP et ARE sont-ils compatibles avec un statut d’auto entrepreneur. Des revenus équivalents à moins de 110 heures sont ils complétés dans les 2 cas ? Que se passe t’il en cas de mois avec un revenu supérieur à 85% du brut de référence.Merci

Vous avez en grande partie résumé votre problématique. Le régime de l’assurance chômage a depuis longtemps mis en place des mécanismes de complément de revenu pour des personnes désireuses de créer leur activité. Le statut d’autoentrepreneur n’échappe pas à la règle, mais ne dépend peut-être pas de la CRP ou de l’ARE, mais peut-être de l’ACRE, le dispositif officiel d’accompagnement à la création d’entreprise.

Dans tous les cas, le Pôle Emploi vous accompagne financièrement en complétant vos revenus générés par la nouvelle activité afin de vous conférer au moins l’équivalent de ce que vous auriez comme indemnités complètes, mais avec ce palier de 85 %. Si votre nouvelle activité ne génère pas plus de 85 % de votre ancien traitement brut vous serait aidé alors que si elle dépasse ce montant, vous n’aurez pas de complément. L’autoentreprise rentre probablement aussi dans ce cas de figure…

3 Comments

  1. je suis conseillere et je vais essayer d’etre claire : il ne fait pas tout confondre . actuellement vous etes soit en CRP si vous avez opté pour ce suivi suite à un licenciement economique
    soit en ARE (allocation retour emploi) si vous avez été licencié cause réelle et serieuse (normale)
    si vous voulez creer votre entreprise en auto entrepreneur, vous devrez demander et deposer un dossier ACCRE aupres del’ursaff (qui delivre ce statut) ou aupres de la chambre consulaire dont vous dépendez (chambre de commerce ou de l’industrie, suivant l’activité que vous voulez faire); cette demande doit etre faite maximum dans les 45 jours qui suivent l’inscription de votre « entreprise »
    ;la demande ACCRE est acceptée à 99% c’est une exoneration de charge sociale (hors csg et rds ) à hauteur de 3000 euros sur maximum 12 mois (peut etre 15). en parallele vous pouvez opter pour 2 solution aupres de votre pole emploi:
    soit vous demandez le maintien de vos allocations, mais attention les « assedic » retiendront dessus ce qu’il appelle une provision en estimant votre CA et un bilan est fait en fin d’année. cette solution est contraignante et vous oblige encore à pointer tous les mois.
    soit vous demander l’ARCE (dossier 1 feuille aupres du pole emploi ex assedic, voir même peut etre sur internet sur pole emploi.fr)
    je m’explique l’ARCE c’est / par exemple il vous reste à percevoir en totalité 20000 euros d’allocation emploi avant la fin de vos droits
    l’ARCE vous permet d’obtenir de suite 5000 euros ( soit 1/4) et 5000 euros dans 6 mois (soit encore 1/4) , pour les 10000 euros restant il reste en « matelas pendant 3 ans si votre société ne marchait pas . vous les retrouverez alors en assurance chomage.
    Il faut en tout les cas rester inscrit en catégorie 5 (createur), et je ne saurais que trop insister pour la solution de L’arce sans surprise et bcp moins contraignant.
    maintenant tous les pole emploi proposent des ateliers à la création d’entreprise (1/2 journée)
    un tres bon site aussi APCE.com

    voilà j’espere avoir été utile
    bonne journée

  2. Pour twix84 : Vous avez l’air d’être bien au courant et il y a une info que je n’arrive pas à trouver.
    Si l’on est en CRP et qu’on demande l’ARCE, est-ce que le montant des allocations restant à percevoir est bien calculé sur le montant des allocations CRP à percevoir (donc ~80% du brut, jusqu’à 12 mois depuis peu)+montant des ARE (~57% du brut -CSG-CRDS, au delà des 12 mois) ?
    J’ai lu sur plusieurs forums que le montant des allocs CRP restant est ramené en ARE. Cela fait une sacrée différence, surtout si on vient de commencer en CRP.
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*