L’économie européenne est prévue à la hausse pour la fin de l’année

/
Banque Centrale Européenne (BCE)
Banque Centrale Européenne (BCE) - ©oberaichwald, CC0 Creative Commons

À cause de la pandémie du Covid-19, l’économie mondiale est en baisse. La zone euro a fait exception étant donné que le FMI a revu ses prévisions de croissance en matière d’économie avant la fin de l’année 2021. Pourtant, une baisse de l’économie américaine a été constatée.

L’économie européenne en bonne croissance

Contrairement au reste du monde, le secteur de l’économie est plutôt dans le vert pour l’Europe. En effet,  le Fonds monétaire international (FMI) a prévu une montée considérable pour la zone euro pour cette année 2021. L’Europe a bien évidemment fait exception par rapport aux autres pays du monde entier étant donné que mardi des révisions à la baisse ont été affirmées mardi. La zone euro a bien évidemment pu rivaliser les grandes économies malgré le fait que celles-ci présentent un haut niveau d’activité supérieur.

Selon l’étude du FMI, la croissance est de 5,9%. Ce chiffre correspond  à une baisse de 0,1% par rapport à la prévision faite en juillet. En effet, celle-ci a été annoncée à 5% pour cette année 2021 au lieu de 4,6%. Pourtant, un ralentissement de 4,9% sera observé pour l’année prochaine.

L’économie dans le monde

Pour ce qui est de la croissance économique américaine, la montée prévue est à 6% au lieu de 7%. Le FMI a aussi mis en place sa prévision pour le PIB américain pour 2022. Celle-ci est de 5,2% en tenant en compte les projets de relance de l’administration Biden.

Pour la Chine, une baisse légère de l’économie va avoir lieu avant la fin de l’année 2021. Cette régression est de 8% au lieu de 8,1%. La baisse s’explique par la minimisation des investissements publics moindres ainsi que des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement.

La tendance économique pour les pays européens

La France et l’Allemagne sont connues comme étant les 2 premières économies appartenant à la zone euro. Jusqu’à maintenant, ils suivent une évolution contrastée. Si la France profite d’une augmentation, ce n’est pas le cas de l’Allemagne. L’économie allemande est prévue à la baisse de 3,1% en 2021. Cette régression a en effet été causée par les perturbations qui sont en liaison avec les pénuries dans l’industrie.

Pour le cas de Belgique, il n’est pas mentionné. Pourtant, au mois de septembre, l’économie du pays a monté de 5,4%. C’est pourquoi le FMI reste plutôt rassurant face à l’inflation.

Source Lecho

Précédent

Le maire de Miami s’oppose à Jamie Dimon pour défendre le Bitcoin (BTC)

Suivant

Assurance emprunteur : des contrats sans sélection médicale ?

Derniers articles de Finance