Les actions s’effondrent après la relance de l’Union Européenne

/
Europe
Europe, Bruxelles - ©AdobeStock

Les actions européennes ont chuté mercredi matin, après les fortes hausses enregistrées dans le sillage de l’accord de relance de l’UE conclu la veille.

Le plan de relance COVID-19 de 750 milliards d’euros adopté par les dirigeants européens mardi 21 juillet 2020 avait fait grimper les actions – le DAX est brièvement devenu positif pour l’année – mais les actions ont chuté avant la clôture et ont continué à baisser à la réouverture des marchés mercredi matin.

Michael Hewson, analyste de marché en chef chez CMC Markets a déclaré :

L’optimisme initial qui a résulté de l’accord final d’hier sur un nouveau budget de l’UE, ainsi que de la composition du nouveau programme de lutte contre la pandémie, a rapidement fait place à la réalité, à savoir que la distribution des fonds reste encore lointaine

Il a ajouté qu’il était « difficile d’ignorer le fait que les montants du fonds de relance sont faibles ».

Le sentiment n’a pas été aidé par la faiblesse de la session en Asie pendant la nuit, motivée par les craintes renouvelées d’une flambée de COVID-19 dans la région.

Tokyo continue de signaler une augmentation des cas, avec plus de 1 600 cas la semaine dernière, et l’État australien de Victoria a enregistré 484 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, un nouveau record national. Hong Kong a annoncé 61 cas et 14 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures.

Le Nikkei du Japon a chuté de 0,5 %, le Hang Seng de Hong Kong a reculé de 0,3 %, et l’ASX 200 de l’Australie a chuté de 1,3 %.

En Chine, le Shanghai Composite a augmenté de 0,3% et le Shenzen Component a gagné 0,9%.

Wall Street semble s’ouvrir à une hausse marginale, car les législateurs continuent de débattre d’une nouvelle mesure de relance. Les contrats à terme du S&P 500 ont augmenté de 0,1 %, ceux du Dow Jones de 0,3 % et ceux du Nasdaq de 0,1 %.

Quant à l’UE, le DAX a ouvert en baisse de 0,1 % à Francfort, le CAC 40 a reculé de 0,4 % à Paris, le FTSE MIB est resté stable à Milan et l’IBEX 35 a chuté de 0,3 % à Madrid. À Londres, le FTSE 100 a ouvert en baisse de 0,2 %.

Arkéa
Précédent

Arkéa : le projet d’indépendance définitivement enterré ?

groupe casino
Suivant

Qu'est-ce qui a fait baisser le cours de bourse de Casino ?

Derniers articles de Brèves

id, porta. lectus vulputate, ut Praesent