Elon Musk désigné nouveau faux président du conseil d’administration Dogecoin

/
crypto Dogecoin
Crypto Dogecoin - ©KNFind, CC0 Creative Commons

L’excentrique multimilliardaire a été nommé faux président de Dogecoin, et DOGE ainsi que Shiba Inu ont reçu deux autres fausses nomination. Le 2 novembre, le co-fondateur de Dogecoin, Billy Markus (surnommé Shibetoshi Nakamoto sur Twitter) a écrit qu’il était temps de choisir un nouveau faux PDG pour Dogecoin.

Les nouvelles fausses appellations

En avril 2019, ce n’était autre qu’Elon Musk, mais la farce découlait d’un poisson d’avril. Cette année, le PDG de Tesla, l’homme qui a réussi à se hisser à la première place mondiale selon la taille de sa fortune, a tweeté qu’il apprécierait occuper à nouveau ce poste.

Il n’a cependant pas reçu la fonction souhaitée. En revanche, il est devenu le nouveau faux président du conseil d’administration de Dogecoin. Musk nommé faux président de Doge, Floki et Kabosu ont également eu leur mot à dire.

Selon un tweet publié aujourd’hui par Billy Markus, Elon Musk ne devient pas le faux PDG, mais le faux président du conseil d’administration de Dogecoin. Une subtilité qui change la donne. Le cofondateur de DOGE a expliqué ce choix par la connaissance incontestée de Musk vis-à-vis de l’argent, du leadership et des mèmes.

Comme suggéré par Elon Musk hier, son chiot Floki le fameux Shiba Inu, est choisi comme faux président de Dogecoin. Le célèbre chien qui répond sous le nom de Kabosu et est devenu le symbole du DOGE étant ainsi représenté sur les images de la pièce mème, a été choisi comme nouveau faux directeur général du top mème crypto.

Elon Musk se moque de l’ignorance de DOGE par un journaliste de Reuters

Plus tôt cette semaine, l’homme le plus riche du monde, Elon Musk, s’est moqué de la correspondance qui a eu lieu entre le célèbre lanceur d’alerte américain qui travaillait pour la National Security Agency, Edward Snowden et un journaliste de Reuters qui couvre des sujets liés à la cybersécurité, à l’espionnage et à la corruption.

Elon Musk a dû trouver drôle qu’une personne qui écrit sur le cyber et la technologie ne connaisse pas Dogecoin et, à en juger par les dires, ne sache pas grand-chose sur les crypto-monnaies en général. En effet, ce dernier a été intrigué par le terme “dog money” utilisé par Snowden dans sa série de tweets lundi.

Joel Schectman, le journaliste, a répondu à Elon Musk, promettant que ce dernier serait puni d’un mauvais karma pour se moquer de son manque de connaissances sur les tendances en crypto d’actualité.

Source UToday

Précédent

La Banque Erste Group affiche une montée de bénéfice net au 3ème trimestre 2021

Suivant

Singapour s’efforce de devenir un hub mondial de la crypto

Derniers articles de Crypto