Elon Musk vend à nouveau ses actions Tesla

/
Tesla
Chargeur Tesla - ©Blomst, CC0 Creative Commons

Elon Musk a récemment vendu près de 8 millions d’actions de Tesla pour un montant de 6,9 ​​milliards de dollars.

Les ventes ont eu lieu début août

Le 9 août, le régulateur boursier américain a déclaré qu’Elon Musk avait vendu pour près de 7 milliards de dollars d’actions Tesla entre les dates du 5 et du 9 août, selon un dossier déposé auprès de la Securities and Exchange Commission. Musk est le co-fondateur et actuel PDG de Tesla.

Elon Musk a écrit sur Twitter qu’il espère qu’il est peu probable que Twitter force la finalisation de la vente, car s’ils le font, il est important que les actions de Tesla ne soient pas vendues en urgence. La nouvelle vente de 7,9 millions d’actions représente une valeur totale d’environ 6,9 milliards de dollars (6,7 milliards d’euros).

L’homme d’affaires américain milliardaire a déjà vendu 8,5 milliards de dollars d’actions Tesla en avril, pour préparer le rachat du réseau social Twitter. Il est maintenant dans une bataille juridique pour prendre le contrôle du réseau social. L’homme d’affaires avait pourtant assuré aux investisseurs qu’il ne vendrait plus d’actions Tesla pour préparer l’achat de Twitter.

Musk a déclaré qu’il ne ferait plus de grosses ventes d’actions Tesla après sa vente de 8,5 milliards d’actions Tesla en avril dernier. Cette vente faisait suite à son annonce indiquant vouloir acheter Twitter pour 44 milliards de dollars, dont 30 milliards de son compte bancaire personnel.

Le dirigeant a tendance à souvent changer d’avis ces derniers temps. Twitter a engagé des poursuites judiciaires contre Elon Musk parce qu’il a rompu sa promesse d’acheter le réseau social pour 44 milliards de dollars. Le réseau social poursuit Musk pour avoir annulé la vente de la plateforme qui, selon lui, mentirait sur le nombre de faux comptes inscrits sur la plateforme, ne partagerait pas certaines informations avec les autorités judiciaires, et ne céderait pas non plus à son achat.

Twitter pourrait être une diversion ?

Certaines personnes aux États-Unis se demandent quel est le but de ces mouvements, et si le scandale Twitter n’aurait pas été utilisé comme diversion pour qu’Elon Musk puisse vendre ses actions Tesla sans que les marchés ne le sachent.

Tesla est un constructeur de voitures électriques. Cette année, le propriétaire de plus de 14,84 % du capital de la société a vendu pour plus de 32 milliards de dollars d’actions. Il détient toujours 132 milliards de dollars d’actions de la société.

Musk doit se rendre au tribunal pour un procès de cinq jours à compter du 17 octobre devant la Cour de chancellerie du Delaware. Le tribunal est spécialisé en droit des affaires, et il est peu probable que Musk soit autorisé à payer uniquement le forfait de résiliation de l’accord d’un milliard de dollars, ou qu’il soit jugé conforme aux normes de l’entreprise.

Les actionnaires de Twitter doivent se réunir le 13 septembre pour décider s’ils autorisent ou non l’acquisition. S’ils décident d’aller jusqu’au bout de la vente, ce serait un gain énorme pour eux.

Les actions du réseau social ont récemment chuté en raison de la baisse des revenus publicitaires sur les réseaux sociaux, des critiques publiques d’Elon Musk et de la baisse générale du marché boursier. Au 11 juillet, les actions de Twitter se vendaient environ 32 dollars.

Les actions Tesla et Twitter ont toutes deux diminué de 2,44% et 0,26 % respectivement, clôturant à 850 $ et 42,83 $ mardi soir. Les deux sociétés ont enregistré de bons résultats au deuxième trimestre, doublant plus que leurs bénéfices par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier. Le groupe automobile a réalisé un bénéfice de 2,3 milliards de dollars sur la période.

Précédent

Le prix des terrains dans le metaverse en chute libre, le bon moment pour investir ?

Suivant

Coinbase dévoile ses résultats, ils sont pires que prévu

Derniers articles de Bourse