Emploi des femmes plus pénalisé par la crise ?

dans Brèves/News

L’emploi des femmes serait-il plus pénalisé par la crise que celui des hommes ? Il n’est certes pas simple de répondre à cette question, mais certains indices laissent malheureusement penser que les hommes et les femmes ne sont toujours pas sur un même pied d’égalité sur le marché du travail comme en témoigne un rapport de l’Equality and Human Rights Commission, l’une des instances chargée de veiller sur le sujet au Royaume-Uni.

D’après cet organisme officiel, les femmes britanniques travaillant au sein de grandes institutions financières outre-Manche toucheraient près de 80 % de bonus de moins que leurs homologues masculins…Une information fortement médiatisée chez nos voisins anglais dont l’onde de choc est en train de se propager rapidement. D’après un article paru dans les Echos, les femmes débuteraient leur carrière avec un salaire inférieur de 37 % à celui des hommes de sorte que toutes rémunérations confondues, l’écart de salaire serait de 47 % !

Voilà qui devrait alimenter les polémiques au sein des milieux féministes et des associations de défense pour les droits de la femme. Autre éceuil majeur : de telles différences sur le marché de l’emploi peuvent être le symptôme d’un statut professionnel de la femme plus précaire que celui des hommes. Et si les femmes étaient plus touchées par la crise que les hommes ? On attend les chiffres avec impatience…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*