Emprunter de l’argent pour jouer à la roulette : un investissement dangereux

roulette table casino

En général, les jeux de casino motivent et permettent de créer des relations sociales même si ce n’est pas le but premier. Ils vous permettent d’ajouter du piquant à votre quotidien et d’aiguiser votre sens du jeu. Parmi ces jeux, nous retrouvons le jeu de la roulette. Cependant, ce qui devrait être une partie de plaisir peut rapidement devenir une addiction. Certains sont même capables d’emprunter de l’argent pour y jouer. Mais, emprunter de l’argent pour jouer à la roulette, est-ce une mauvaise idée ?

La roulette : un des jeux les plus populaires !

La roulette est l’un des jeux de casino les plus anciens. Elle consiste à deviner là où la bille va s’arrêter tout en misant une somme d’argent. Il s’agit donc d’un jeu de hasard. Il est facile à comprendre et vous pouvez miser sur beaucoup de probabilités. Il existe diverses variantes de roulette, dont la roulette américaine avec deux cases zéro et la roulette française avec 36 cases de couleur et une case zéro.

Comment se déroule une partie de roulette au casino ?

Avant de commencer par jouer à la roulette, il vous faut une roue de roulette avec 37 ou 38 numéros. Ces numéros sont partagés en 3 zones différentes, à savoir :

  • le tiers du cylindre qui comprend 12 numéros,
  • les voisins du zéro qui compte 17 numéros,
  • les orphelins qui comprennent 8 chiffres.

Vous avez aussi besoin d’une bille et d’une table de jeu qu’on appelle table de mise. De plus, il vous faudra des jetons pour miser. Par ailleurs, vous devez prévoir un râteau qui permettra au croupier de déplacer les mises.

Le principe de la roulette est simple : vous devez miser sur la case où la bille s’arrêtera. Pour commencer une partie, vous devez désigner un joueur qui ne misera pas, mais fera le croupier. Il devient ainsi le maître du jeu.

Pour débuter le jeu, il doit déclarer : « Faites vos jeux ». C’est le moment pour les joueurs de placer leurs mises en utilisant les jetons. Vous pouvez parier sur n’importe quel numéro à l’exception du numéro zéro.

Par la suite, lorsque le croupier dit : « rien ne va plus », la partie est lancée et personne ne peut plus miser. Ensuite, en disant « les jeux sont faits », il lance la bille sur le cylindre. Enfin, lorsque la bille s’arrête, vous pouvez voir si vous avez gagné ou pas.

La roulette : comment gagner une partie ?

Pour gagner le montant misé ou plus au jeu de la roulette, il y a plusieurs règles que vous devez respecter. Vous devez premièrement connaître les différentes mises et les gains éventuels. En effet, il s’agit des principes de la mise en roulette. Ensuite, vous devez pouvoir mesurer le rapport entre les chances de gagner et les risques de pertes lorsque vous misez. Par ailleurs, il est recommandé de miser progressivement au lieu de tout perdre au début.

De plus, il serait judicieux de bien connaître le cylindre et de s’entraîner régulièrement afin de comprendre le comportement de la bille. En effet, la manière dont la bille rebondit dépend de l’intensité de la force à laquelle elle est lancée, vous pouvez retrouver d’autres conseils sur cette page.

Faut-il emprunter de l’argent pour jouer à la roulette ?

Jouer à la roulette est bénéfique tant que cela reste un plaisir et surtout, un plaisir raisonnable. Elle vous permet de vous divertir et de vous créer des liens sociaux. Ce qui rend ce jeu spécial est l’excitation de la mise, le plaisir du pari et l’émotion qui précède le gain ou la perte de la partie. Les habituées comprennent ce dont il s’agit. Néanmoins, il ne faudrait pas que ce plaisir devienne une dépendance.

Cette dépendance peut avoir des conséquences financières importantes, surtout quand vous jouez grâce à un prêt d’argent. Cette pratique est une maladie psychiatrique qui s’appelle la ludopathie. Cette maladie est aussi connue sous le nom pathologie de jeu compulsif. Elle est reconnue par l’association psychiatrique américaine depuis 1980.

L’individu souffrant de la ludopathie est reconnaissable quand le fait de jouer à un jeu de hasard devient un besoin au lieu d’être une passion. Le ludopathe n’a plus le jugement d’un simple amateur de la roulette. Ses comportements sont illogiques, allant jusqu’à solliciter un prêt d’argent pour jouer.

En réalité, il n’y a pas de raison mathématique ni morale pour emprunter de l’argent afin de jouer à la roulette. En effet, la probabilité de récupérer l’argent que vous avez perdu en jouant à la roulette est pratiquement nulle.

Par ailleurs, il n’est pas évident qu’un organisme bancaire vous prête de l’argent pour jouer à la roulette. Le ludopathe évidemment ne dira pas la raison réelle de son prêt. Ainsi, il est toutefois possible pour le ludopathe de prendre un crédit renouvelable pour jouer. Cependant, l’article 30 de la loi n° 2010-476 vient réguler ce phénomène. En effet, cette loi interdit strictement le jeu à crédit.

Quelles sont les alternatives qui existent pour aider les ludopathes

La ludopathie doit être soumise à un traitement comme toutes les autres maladies. Le premier réflexe qu’on doit avoir face à un individu qui emprunte de l’argent pour jouer à un jeu de casino est de lui trouver de l’aide.

Appelez en premier lieu le 09 74 75 13 13

Ce numéro est disponible de 8h à 2h du matin. Il n’est pas surtaxé. Au bout du fil, vous avez à votre disposition des professionnels qui sont prêts à aider et à écouter les joueurs compulsifs ou encore leurs familles. Ils leur indiquent les différentes étapes à suivre pour combattre cette dépendance. Par précaution, vous verrez ce numéro sur presque tous les sites destinés à jouer à la roulette en ligne. Par ailleurs, vous pouvez aussi trouver de l’aide grâce à l’association SOS Joueur.

Contactez le 0810 600 115 pour une prise en charge précise

En réalité, c’est grâce à ce numéro que vous pouvez bénéficier de l’aide des psychiatres, des psychologues ou d’autres spécialistes des questions de santé. Vous pouvez aussi obtenir l’aide d’anciens ludopathes. Néanmoins, pour arrêter de jouer, le soutien et le suivi de la famille sont assez importants.

En effet, la famille doit être patiente tout en dialoguant fréquemment avec le ludopathe. En revanche, les proches ne doivent pas essayer de contrôler le joueur compulsif. Il ne faudra pas payer les emprunts de jeu ni faire du chantage.

Précédent

Les prix de l’immobilier européen risque de chuter de 15% !

Suivant

Crypto : la prévente du projet IMPT démarre très fort

Derniers articles de Crédit