Magazine sur la finance & le rachat de crédit

En rachat de crédit, l’assurance joue sur le coût du crédit !

dans Banques/News

Taux de crédit & assuranceEn rachat de crédit, l’assurance joue sur le coût du crédit de manière parfois très importante comme dans la plupart des prêts qu’ils soient sous forme de crédit immobilier ou de prêt personnels. Mais à la différence d’autres financements plus classiques, l’assurance revêt un caractère encore plus fondamental, car les frais initiaux sont plus importants dans les opérations de rachat de crédit que pour les autres prêts (frais de notaire, pénalités de remboursements anticipés,etc…). Minimiser et optimiser certains postes financiers devient alors essentiel : dans cette perspective, l’assurance et son coût sont donc à observer avec la plus grande attention.

En premier lieu, vous devez vous renseigner sur la nature de l’assurance de votre rachat de crédit : s’agit-il d’une assurance-groupe, c’est à dire l’assurance du prêteur, ou bien d’une délégation d’assurance extérieure ? En effet, les compagnies d’assurance extérieures proposent souvent des offres et des tarifs plus compétitifs. Vous devez donc en savoir plus sur la question…

Par ailleurs, vous devez ensuite vous interroger sur la proportion de la couverture d’assurance et sur les garanties contractées ? Est-il vraiment nécessaire de prendre un contrat d’assurance vous couvrant à 100 % sur chaque tête si vous êtes deux emprunteurs. Il est souvent plus judicieux d’assurer le capital emprunté au prorata des revenus : à titre d’exemple, si l’un des emprunteurs a 70 % des revenus du foyer, celui-ci a intérêt à assurer 70 % du capital; les 30 % restant étant sur la tête de l’autre emprunteur. Etre assuré à plus de 100 % à deux, c’est augmenter le montant des primes d’assurance, alors que le risque n’est lui pas supérieur. Le ratio couverture d’assurance/coût financier est souvent en défaveur des emprunteurs en cas de couverture excessive !

Il en va de même pour les assurances chômage, souvent très onéreuses et ne vous couvrant que dans des dispositions très restreintes. La plupart du temps, elles ne vous couvrent qu’après un an d’amortissement du prêt et lorsque la garantie est actionnée, cela génère très souvent un délai de carence de 60 à 90 jours dans le meilleur des cas…Pour terminer de brosser le tableau, il faut savoir que les assurances chômage ne couvrent généralement que 36 mois !

Pensez à interroger les interlocuteurs que vous aurez en ligne suite à votre simulation rachat de crédit !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Banques

tristique id Curabitur quis luctus ipsum mi, leo.
Retour en haut