Magazine sur la finance & le rachat de crédit

En rachat de crédit, les taux fixes sont-ils moins attractifs aujourd’hui que les révisables ?

dans News/Rachat de crédit

A l’heure où les récentes baisses consécutives des taux sont palpables, d’aucuns de demandent quel taux il vaut mieux choisir ? En rachat de crédit aussi entre taux fixe et taux révisable, mon coeur balance…Surtout au moment où les taux révisables sont à nouveau très bas en raison des plus bas des Euribor 1 mois et 3 mois qui servent d’indice de référence et de fixation aux taux variables. D’un côté, on peut être tenté de contracter un prêt à taux variable, car moins cher que les fixes et de l’autre on ne peut faire abstraction du fait que les Euribor ont cessé de décroitre depuis une semaine environ. Leur perte de vitesse a donc sans doute touché à sa fin, même si la BCE n’a pas écarté tout possibilité de baisser son principal taux directeur ce qui aurait pour effet mécanique de baisser encore un peu les taux fixes ou variables.

Prendre du taux variable ou du taux fixe ?

Tout d’abord, cette réflexion ne concerne que les rachats de crédits assortis d’une prise de garantie, car ceux qui sont réalisés sous forme de prêt personnel sont systématiquement assortis de taux fixes oscillant entre 6.5 % et 8 % en fonction de leur durée. C’est donc vers les prêts hypothécaires ou les prêts cautionnés incluant un ou plusieurs encours immobiliers qu’il faut se tourner pour amorcer une réflexion et une stratégie.

Aujourd’hui, un rachat de crédit en prêt hypothécaire peut faire l’objet d’un taux variable gravitant aux alentours de 3.5 % pour de bons profils. C’est un taux attractif qui permet « d’acheter » l’argent moins cher et d’amortir son emprunt à court terme un peu plus rapîdement. Un tel taux est bien entendu beaucoup plus attractif sur le papier qu’un fixe qui se promènera dans les meilleurs des cas aux alentours de 5.5 % en restructuration. La problème, c’est qu’au creux de la vague, l’un peut remonter tandis que l’autre comporte la certitude d’être figé pour toute la durée du prêt évitant toute mauvaise surprise.

Et même si les révisables comportent souvent des gardes fou, la seule pensée de leur remontée fait craindre parfois le pire aux demandeurs qui ont encore les subprimes et autres produits dérivés en tête qui, même s’ils n’ont rien à voir avec les produits standards à taux révisables, ont laissé des traces…La solution ? Trouver une articulation permettant de ménager la chèvre et le chou ! Il existe en effet des prêts hypothécaires en rachat de crédit qui sont initialement indexés sur des taux révisables et permettent ensuite de passer sans frais ni pénalités à taux fixes dans les plus bréfs délais. La formule comporte bien des avantages : au départ, vous achetez l’argent moins cher et vous amortissez plus vite. Cet aspect est d’autant plus vrai que les révisables sont généralement fixes pendant un an ! Si vous êtes un tant soit peu attentif au marché, vous vérifiez l’évolution de vos indices de référence et dès qu’ils remontent vous repassez à taux fixes. Dans certains cas, ces derniers n’excèderont pas 5.5 %, ce qui constitue de toute façon les meilleurs chiffres des meilleurs fixes que vous trouveriez dès à présent sur le marché ! A titre d’exemple, chez certains fournisseurs, l’indice de référence Euribor 1 mois se transforme en Taux du secteur privé long terme fin de mois pour fixer le taux. Joignez l’utile à l’agréable !

Demandez conseil, on vous guidera !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

leo. adipiscing elit. Phasellus ipsum accumsan felis ut felis Aliquam quis,
Retour en haut