Entre crédit immobilier et rachat de crédit : quelles différences de taux ?

dans Banques/News

surf-financeOn peut lire un peu partout dans la presse économique et sur la toile que les baisses consécutives des taux immobiliers incitent les emprunteurs à renégocier leur crédit immobilier contracté depuis un an et demi afin de bénéficier de conditions plus avantageuses. Les taux du crédit immobilier ont par ailleurs influé sur le niveau des taux du rachat de crédit, car les deux types de prêts suivent des modes de refinancement analogues, mais pour autant, il y a des différences de taux significatives entre crédit immobilier et rachat de crédit en raison de l’appréciation du risque dans les deux domaines.

Pour comparer ce qui est comparable, il faut ici mettre en parallèle les taux pratiqués en crédit immobilier standard et ceux pratiqués en rachat de crédit sous forme de prêt hypothécaire que ce soit en fixe ou en révisable. A taux révisables, les rachats de crédits les plus performants oscillent autour de 3.5 à 3.6 % sur des durées de 10 à 15 ans. En crédit immobilier classique, ces taux sont actuellement juste en-dessous des 3 % ou flirtent avec cette limite. Il y a donc bien une différence d’un demi point.

Cette différence est encore plus accentuée à taux fixes. Sur des durées allant de 10 à 15 ans, les taux fixes immobiliers sont de l’ordre de 4 à 4.2 % actuellement tandis qu’en rachat de crédit les crédits hypothécaires sont autour de….6 à 7 % ! Une différence notable liée au risque potentiel qu’un client ayant déjà été surendetté représente aux yeux des banques du rachat de crédit.

Sous forme de prêt personnel, rachat de crédit et crédit conso n’ont pas de gros écarts : dans les deux cas, les taux se promènent autour de 6 à 8 % en fonction des durées qui vont généralement de 7 à 12 ans.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*