Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Entre immobilier ancien et immobilier neuf : quel écart de frais à l’achat ?

dans Brèves/News

Quel est l’écart de frais en cas d’achat entre un bien dans l’immobilier neuf et dans l’immobilier ancien ? Voilà une question que se pose bien des acheteurs qui savent souvent qu’investir dans le neuf permet d’éviter des frais conséquents. C’est notamment pour cette raison que beaucoup de primo-accédants préfèrent faire construire pour ne s’acquitter de frais de notaire que sur le terrain acheté et non sur la construction. Dans les faits, quel est l’écart des frais et dépenses occasionnés exemple à l’appui ?

Rappelons que la définition de l’immobilier neuf repose sur le fait d’acheter un bien en état futur d’achèvement (en VEFA), c’est à dire une construction, ou quand il est revendu par son premier acquéreur moins de 5 ans après l’avoir acheté. Dans ce cas, les seuls frais s’élèvent environ à 2.5 % (sauf le terrain en cas de construction qui est soumis au barème tradidtionnel) et sont constitués par les dépenses de formalités et par la taxe de publicité foncière.

A l’inverse, l’immobilier ancien, qui a donc plus de 5 ans, va se voir ajouter les frais d’enregistrement et les frais de mutation qui vont porter l’enveloppe de frais à 6.5 % ou 7 % environ.

Pour un bien vendu 300 000 €uros dans l’ancien, les frais vont donc s’élever à quelque 20 000 €uros : soit environ 15 300 € pour les droits de mutation, 2 800 € hors taxes pour les émoluments du notaire, 540 € de TVA à 19.6 %, 700 € de formalités et de débours et environ 300 € pour le conservateur des hypothèques.

Pour un bien neuf au même prix, l’acheteur paiera 6 200 €uros, à savoir 2 700 € d’émoluments notariés, 2 500 € de droits et autres taxes et enfin 750 € de frais de débours. L’écart de 14 000 € entre les deux est conséquent et permet le cas échéant d’être injecté dans des travaux ou dans un terrain plus grand…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Brèves

consequat. et, leo amet, massa id eleifend mattis consectetur
Retour en haut