Épargne : un retour à la normale de la collecte du livret A

/
Livret A
Livret A, site de la banque postale - ©surf-finance.com

Le livret A reste LE livret d’épargne qui intéresse de plus en plus de Français. Ces derniers ont pu épargner une somme de 1,15 milliard d’euros sur leur livret A pour ce mois de juillet. À la même période de l’année dernière, l’épargne a pu atteindre les 1,85 milliard. Cette haute valeur a sans doute été marquée par le premier déconfinement et la fin des contraintes sanitaires.

Le Livret A : un placement très favorisé pendant la crise sanitaire

À savoir que le livret A est spécifiquement connu pour avoir un niveau bas de rémunération qui est à 0,5%. Ceci a spécialement été créé dans le but de financer le logement social en Hexagone. Avec la crise, le livret A est devenu un placement refuge très favorisé pendant la crise sanitaire et économique. Il n’y a pas que le livret A qui se démarque pendant la période de crise causée par le Covid-19. Il y a aussi le Livret de développement durable et solidaire ou LDDS. Ce dernier sert particulièrement à financer l’économie sociale et solidaire se trouvant dans les logements.

Ensemble, le livret A et le LDDS se sont réunis pour faire la collecte nette qui peut atteindre le 1,4 milliard d’euros pour ce mois de juillet.

Une reprise à la normale pendant le mois de juin

Depuis le début de la pandémie, une hausse de valeur a été recensée pour la collecte sur le Livret A. Depuis le mois de juillet, celle-ci a été normalisée, ce qui a permis à la somme de 1,15 milliard d’euros. Ce chiffre a été publié ce lundi par la Caisse des Dépôts.

Comme cité en amont, après le premier confinement, les Français ont pu économiser une bonne somme d’argent. Pour l’année dernière, 1,85 milliard d’euros sur leur livret A. Ce mois de juin, un retour à la normale a été en lieu pour la collecte de ce dernier. Cela a été une rupture avec une collecte nulle.

Le retour à la normale de la collecte du livret A a sûrement été causé par la hausse consommation des particuliers pendant le déconfinement du mois de juin.

Source Lejsl

Précédent

Vers une phase de ralentissement pour le marché immobilier ?

Suivant

Une tendance haussière attendue pour la Bourse de Paris

Derniers articles de Epargne