Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Epargne-retraite : du nouveau !

dans News/Rachat de crédit

Les périodes de crise engendrent bien souvent de la souffrance du côté des placements et les diverses assurances-vie et autres epargne-retraite n’échappent pas à la règle ! D’ailleurs, l’épargne refuge caractérisée par le traditionnel Livret A asortis de ses actuels 4 % d’intérêt en témoigne…. Pour certaines assurances vie le coup a donc été rude ces derniers mois et le modèle avait bien besoin d’un nouveau souffle qui nous est venu d’outre-Atlantique avec les « variable annuities » qui comme leur nom l’indique sont des assurances vie à annuités variables.

Comme quoi, ce qui arrive des Etats-Unis n’est pas forcément dangereux. En tout cas, l’articulation de ces produits est très en vogue chez les assureurs français dont certains ont d’ores et déjà lancé des gammes sur le marché à l’instar des AGF ou d’AXA tandis que d’autres planchent sur le sujet avec ardeur. Il s’agit en fait d’une assurance-vie traditionnelle qui comporte la particularité d’allier à la fois épargne sécurisée et gain en cas de revalorisation des titres en bourse. Par un système de lissage de la gestion de vos actifs dans le temps, vous ne pouvez que gagner….Merveilleux, mais valable à la condition de ne pas jouer la montre et de se montrer patient : raison pour laquelle ce produit ne concerne que les plus de 45 ans qui désirent se constituer un complément de retraite.

Le système bénéficie des mêmes avantages fiscaux que l’assurance vie traditionnelle, mais avec quelques bonus en plus. En cas d’utilisation partielle d’une partie des capitaux avant le passage à la retraite, le produit peut se transformer en rente viagère et permet en outre la transmission à des bénéficiares du capital restant. Le gros avantage réside dans le fait que le capital n’est pas aliéné, ce qui laisse l’épargnant libre d’agir à sa guise….

Seule contre-partie désobligeante du système, les garanties en question se paient et plutôt cher : d’une part la mise initiale doit s’élever au minimum à 30 000 €uros et d’autre part les droits d’entrée s’élèvent à 0.49 à 3.6 % en fonction des prestataires….

Derniers articles de News

in ut nunc ultricies ut commodo at consectetur justo felis tristique efficitur.
Retour en haut