Ethereum : son co-fondateur abandonne t’il les cryptos ?

/
crypto ethereum
Cryptomonnaie Ethereum - ©elifxlite, CC0 Creative Commons

Coup de tonnerre dans la sphère cryptos ! Selon notre confrère Bloomberg Anthony Di Iorio, le cofondateur de la blockchain Ethereum, annonce qu’il quitte le monde des crypto-monnaies, en partie à cause de préoccupations de sécurité « personnelle ».

Di Iorio, 48 ans, a une équipe de sécurité depuis 2017. Dans les semaines à venir, il prévoit de vendre sa société Decentral Inc, et de se recentrer sur la philanthropie et d’autres entreprises non liées aux crypto-monnaies. Le Canadien s’attend à couper les liens à terme avec d’autres startups dans lesquelles il est impliqué, et ne prévoit pas de financer d’autres projets blockchain.

Ceci implique un profil de risque qui ne m’enthousiasme plus trop

a t’il déclaré, et qui a refusé de divulguer ses avoirs en crypto-monnaies ou sa valeur nette. « Je ne me sens pas nécessairement en sécurité dans cet espace. Si je me concentrais sur des problèmes plus importants, je pense que je serais plus en sécurité. »

Cependant tout ceci est à prendre avec des pincettes car dans un dernier tweet récent il indique que contrairement à ce que disent les médias, il ne liquide pas ses crypto-monnaies et il n’a pas l’intention de le faire à l’avenir. Revirement de situation ou mauvaise information des médias ?

En 2013, Di Iorio a cofondé Ethereum, qui est devenu le 2ème noyau de nombreux projets crypto les plus chauds après le bitcoin, en particulier dans la finance décentralisée — qui permet aux gens d’emprunter, de prêter et d’échanger entre eux sans intermédiaires comme les banques. L’Ether, le jeton natif du réseau, a une valeur marchande d’environ 225 milliards de dollars.

Il a fait parler de lui en 2018 en achetant un des plus grands appartement parmi les plus chers du Canada, en le payant en partie avec de la monnaie numérique. Di Iorio a acheté le penthouse de trois étages pour 28 millions de dollars canadiens (19 millions d’euros) au St. Regis Residences Toronto, l’ancien bâtiment Trump International Hotel & Tower dans le quartier des affaires du centre-ville.

Ces dernières années, Anthony Di Iorio s’est lancé dans l’investissement en capital-risque et le conseil aux jeunes entreprises. Il a également été pendant un temps directeur numérique de la Bourse de Toronto. Selon Forbes en 2018, le média a estimé que sa valeur nette atteignait 1 milliard de dollars. Le prix de l’Ethereum depuis 2018 a plus que doublé depuis lors.

Decentral est un centre d’innovation basé à Toronto et une société de développement de logiciels axée sur les technologies décentralisées, et le fabricant de Jaxx, un portefeuille d’actifs numériques qui a recueilli environ 1 million de clients cette année.

M. Di Iorio a déclaré qu’il avait discuté avec quelques investisseurs potentiels et qu’il pensait que la valeur de la startup atteindrait des « centaines de millions ». Il s’attend à vendre la société pour de la monnaie fiduciaire ou pour une participation dans une autre société – mais certainement pas en crypto-monnaie.

Je veux me diversifier et ne pas être un « cryptomane », mais plutôt un homme qui s’attaque à des problèmes complexes

a déclaré M. Di Iorio. Il participe au projet Arrow, dirigé par un ami du lycée, qui construit un véhicule à émission zéro. Il est également consultant pour un sénateur du Paraguay.

SOURCE : Bloomberg

Précédent

L’inspection des Finances est morte, vive l’inspection des Finances

Suivant

Crypto : Elon Musk dévoile que SpaceX détient du bitcoin

Derniers articles de Crypto