Facebook défie les marchés et double la performance du S&P 500

/
Quartier général de Facebook, 1601 California Avenue - ©Frank Bonnet

Les fonds spéculatifs se sont détournés de Facebook Inc. au premier trimestre, juste avant un pic qui est devenu depuis la plus grande percée des géants de la technologie.

Ce groupe d’investisseurs a réduit sa participation dans la société de réseautage social de 3,4 millions d’actions, soit 3,5 %, par rapport à la fin de l’année dernière, selon les rapports réglementaires des fonds compilés par Bloomberg. Cette réduction de propriété est la plus importante parmi les entreprises technologiques à grande capitalisation, notamment Amazon.com Inc, Apple Inc, Microsoft Corp et Alphabet Inc, la société mère de Google.

La confiance a été ébranlée en un trimestre lorsque Facebook a chuté de 19% et a affiché la pire performance parmi les cinq plus grandes entreprises américaines en valeur de marché. Depuis lors, son titre a rebondi, en tête du secteur avec une hausse de 28%, soit le double de l’indice de référence S&P 500. Les investisseurs ont été rassurés fin avril lorsque Facebook a annoncé des ventes meilleures que prévu au premier trimestre et a déclaré que l’activité était restée stable dans les premières semaines du deuxième trimestre.

Cours Facebook Nasdaq du 01/01/2020 au 19/05/2020 – ©Google Knowledge graph

Les « hedge funds » ont également été vendeurs nets d’actions Alphabet au premier trimestre, bien qu’à un rythme plus lent. Microsoft a enregistré le plus grand afflux de capitaux, suivi par Amazon.com et Apple.

Précédent

Walmart : Hausse de 74 % des achats en ligne aux Etats-Unis suite au Coronavirus

Suivant

5G : Les Etats-Unis vise à bloquer HiSilicon (Huawei)

Derniers articles de Finance

Sed ut Aenean accumsan eget id, dictum mattis risus. dolor libero