Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Faut-il encore investir dans l’immobilier parisien et où ?

dans Epargne/News

Paris représente un marché immobilier particulier que l’on ne peut en rien comparer au marché immobilier en général dans l’Hexagone. Pour bien faire, il faut parler du marché immobilier en Province et de l’immobilier parisien qui est un marché à part, avec ses règles et sa dynamique propre.

Certes, Paris et sa première couronne sont chères et ne présentent à ce titre qu’un faible intérêt locatif. Avec des prix d’acquisition qui restent bien plus élevés qu’ailleurs en France, la capitale n’est pas très attractive dans l’optique d’un rendement locatif. Mais cet aspect occulte des facettes bien plus positives. La capitale offre par exemple le taux de transactions immobilières le plus fort en France à 3.6 % contre 2.4 % sur un plan national.

Ceci signifie qu’un bien parisien est un meilleur placement que partout ailleurs, car en cas de vente obligée, vous vendrez plus facilement votre bien à Paris qu’en province avec en plus une marge de manoeuvre supérieure compte tenu de la valeur nominale des biens. Le marché immobilier parisien est d’autant plus actif qu’il est soutenu par la demande étrangère et surtout par une démographie à progression constante alors que le parc immobilier ne croit que faiblement (0.7 % dans le neuf en 3 ans).

Paris est à part pour ces différentes raisons. Le coût supérieur de l’immobilier est donc synonyme de sécurité et de garantie. Si vous avez la chance de pouvoir investir dans des villes limitrophes telles que Issy-les-Moulineaux ou encore Boulogne-Billancourt, foncez ! Ces deux villes présentent en effet la particularité d’offrir encore quelques programmes immobiliers dans le neuf : chose très rare ! Si vous y dénichez la perle rare, vous pourriez bien y réaliser un bon coup, mais à la condition de négocier le prix à la baisse. La rareté fait malheureusement flamber les prix de manière souvent abusive. Tentez un – 10 % ou un – 15 % !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Epargne

sit porta. sem, Aenean id et, Nullam ut libero. consequat.
Retour en haut