Faux communiqué de presse de Walmart : le PDG de Litecoin conteste la responsabilité

/
crypto litecoin
Crypto Litecoin - ©Executium, CC0 Creative Commons

Lundi, un faux communiqué de presse a été publié dans de nombreux sites parlant d’un certain partenariat de Walmart avec la crypto Litecoin. Celui-ci a causé une progression rapide du cours de cette dernière. Pour se protéger contre toute poursuite, le PDG du Litecoin (LTC) Charlie Lee a déclaré que sa société n’était aucunement impliquée dans cette fausse nouvelle.

Le PDF de Litecoin est étonné

Charlie Lee, déclarait avoir aperçu l’annonce concernant l’acceptation du partenariat de Walmart avec sa cryptomonnaie Litecoin. Lui-même a été étonné de la nouvelle étant donné qu’il n’avait conclu aucune collaboration avec cette enseigne de distribution. Le PDG et fondateur de la crypto de Litecoin affirmait que le fake news ne provenait d’aucune de ses collaborations. Il ajoutait également que les personnes mal intentionnées et faisant circuler des fake news existent en très grands nombres. Aussi, c’est un phénomène qui n’est pas nouveau dans le monde de la cryptomonnaie.

Comme la fausse nouvelle a fait monter la performance de la crypto Litecoin en une journée, il se peut qu’une personne de la firme puisse en être le responsable. Lee a complètement nié cela tout en étant sûr qu’aucun de ses collaborateurs ne puisse diffuser cette fausse nouvelle. Pour appuyer son explication, il confirmait que Litecoin est une crypto décentralisée. Cela signifie que tout le monde reste en mesure de publier ce qu’il veut pour faire monter le prix.

Les Autorités interviennent

Sur Bloomberg, un article mentionnait lundi que Walmart et GlobeNewswire, le site où le faux communiqué est apparu pour la première fois, ont fait appel aux autorités pour lancer l’enquête. Cela est bien évidemment dans le but de découvrir le responsable de ce phénomène. Le New York Times mentionne également que le canular va faire appel à des avocats spécialisés dans les valeurs mobilières.

La SEC se montre compétente du domaine

Ce phénomène n’est pas le premier dans le monde de la crypto. La Securities and Exchange Commission américaine a poursuivi des personnes mal intentionnées qui ont diffusé de fausses informations. Elles ont été identifiées en effectuant d’importantes transactions boursières. Effectivement, la SEC reste compétente pour trouver rapidement l’acteur de ce faux communiqué.

Source Cryptonews

A lire également : Tout comprendre sur la Blockchain

Précédent

Transformation digitale : quels enjeux dans le secteur bancaire du Vietnam ?

Suivant

Canada : les épargnants revoient leur plan de retraite

Derniers articles de Crypto