Magazine sur la finance & le rachat de crédit

La FED va racheter pour 300 milliards $ de Bons du Trésor !

dans Finance/News

Le CAC 40 est dans le vert ce matin à 2 776 points dans le sillage de Wall Street qui a connu un net rebond hier en fin de séance suite à l’annonce de la FED de racheter pour 300 milliards de $ de Bons du trésor. La manoeuvre devrait démarrer la semaine prochaine et s’échelonner sur une durée de 6 mois. Bien entendu, la nouvelle a instantanément fait passer le Dow-Jones du rouge au vert, ce qui explique la hausse de Paris ce matin de + 0.58 %. Cette dernière est par ailleurs soutenue par le bon comportement des financières et des valeurs technologiques.

Actualité dans l’Hexagone :

Le MEDEF a affirmé à la suite de sa cession d’hier que les patrons ayant mis en place des plans de restructurations et de licenciements ne s’obligeront pas à s’abstenir de prendre d’éventuels bonus. La volonté du chef de l’Etat est ainsi contrarié, car selon le MEDEF, ces considérations relèvent « du domaine contractuel » comme l’a souligné Laurence Parisot. Du côté de la Société Générale, le Conseil d’administration a décidé d’attribuer des stocks-options à ses mandataires sociaux : Daniel Boutton par exemple touchera 70 000 stocks-options…

Actualité internationale :

Aux Etats-Unis, les velléités du gouvernement de contrarier l’attribution de bonus aux dirigeants d’AIG semblent porter leurs fruits. Certains cadres dirigeants se sont en effet prononcé en faveur de la restitution de leur gain. Seuls ceux ayant quitté le groupe ne se sont pas encore positionnés.

La grande annonce du jour réside bien entendu dans la volonté de la FED de racheter pour 300 milliards de $ d’obligations longues de 2 à 10 ans dans les six prochains mois. A l’instar de ce que pratiquaient déjà le Royaume-Uni et le Japon, l’achat direct de liquidités sera désormais aussi réalisable outre-Atlantique.

Du mouvement du côté des parités monétaires et des matières premières :

L’Euro n’en finit plus de reprendre du poil de la bête et flirte à nouveau avec les 1.35 $ : pour l’heure il côté très exactement 1.3595. Le baril de brut semble lui aussi s’emballer, car il frôle les 50 $…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Finance

Curabitur ut id commodo in tristique leo. nunc ipsum porta. tempus quis
Retour en haut