Finance comportementale, la musique adoucit… la bourse

/
bourse musique
Finance comportementale : un lien entre la bourse et la musique - ©Alex Blăjan, CC0 Creative Commons

Un lien entre la musique & la Bourse, qui aurait pu imaginer ? Si avant, cela n’était pas une évidence, ce n’est plus le cas d’aujourd’hui. La finance comportementale a conscience que les humains sont particulièrement attirés par la musique. Ils fonctionnent avec des biais cognitifs et émotionnels qui peuvent entraîner un grand changement en ce qui concerne l’indice boursier.

La musique qui fait baisser ou monter l’indice boursier

La musique peut favoriser aussi bien la hausse que la baisse d’un indice boursier. Comme les humains agissent en émotions, celle-ci présente un lien avec la Bourse. Ce phénomène a été mis en évidence par le Harvard Business Review France.

Comme tout le monde le sait, la musique agit sur l’émotion. Elle peut directement changer l’humeur d’une personne. Effectivement, les gens malheureux n’agissent pas de la même façon que ceux qui sont heureux. Il en est entièrement de même pour les investisseurs. C’est grâce à leur humeur qu’ils décident d’acheter ou non des actions.

Plus l’humeur musicale est positive, plus importants seront les rendements boursiers. Si une musique permet de créer d’humeur positive dans la semaine, on pourrait par la suite constater une augmentation de l’indice boursier qui peut être de l’ordre de 8,1 points de pourcentage. En principe, la semaine suivante va mettre en évidence une phase de correction.

L’humeur mesurée sur Spotify

D’après une étude qui a récemment été publiée dans le Journal of Financial Economics, la musique reste l’option par excellence qui permet de refléter directement l’humeur d’une personne. Pour cela, les chercheurs optent pour des chansons les plus écoutées sur Spotify. Ce dernier s’agit d’une plateforme qui dispose d’un algorithme pouvant quantifier la positivité de chaque chanson. Cette technologie offre la possibilité aux chercheurs de mesurer la préférence de la population pour chaque musique. Il reste possible de définir l’humeur de celle-ci. C’est à partir du taux de positivité que l’indice va connaître une augmentation ou une baisse.

Pourtant, de multiples autres facteurs entrent en jeu pour toute prise de décisions financières. C’est en effet, une preuve que ces dernières ne sont pas tout simplement un simple phénomène rationnel.

Source Finance Investissement

Précédent

Une reprise en ligne des marchés actions en Europe

Suivant

Crédit Agricole : 1 700 clients victimes d’une arnaque

Derniers articles de Bourse