Fintech nigériane Payday : levée de fond d’un million de dollar USD

/
fintech nigeria
Fintech Nigéria - ©Nupo Deyon Daniel, CC0 Creative Commons

Pour démarrer ses projets africains, la fintech nigériane Payday lève 1 million USD. Ceci a été réalisé en financement de préamorçage auprès de nombreux investisseurs. Cette  levée de fonds a été une réussite étant donné que de nombreux investisseurs y ont participé.

Une enseigne aux grandes ambitions

Ayant vu le jour en mai 2021, Payday est une start-up qui se spécialise dans la création de modes de paiement rapides aux Africains. Elle a en effet pour mission de satisfaire les besoins des personnes souhaitant déplacer en toute facilité de l’argent en Afrique.

La Fintech nigériane Payday souhaite à ce que ses projets africains se développent de manière rapide. C’est pourquoi elle a démarré une levée de fonds de 1 million USD à laquelle de nombreux investisseurs participent. Parmi ceux-là, il y a LofyInc, Microtraction, Magic Fund, Ventures Platform et plein d’autres encore. Effectivement, ces investisseurs veulent également le développement du projet.

Si de nombreux investisseurs souhaitent aider la Fintech, c’est grâce à sa grande ambition. Il s’agit en effet d’une start-up panafricaine qui a pour but principal de mettre le Rwanda à la meilleure place. Cette start-up ne cesse de trouver des moyens pour s’agrandir. À savoir que l’enseigne présente des filiales au Kenya, en Ouganda ainsi qu’au Nigéria.

L’entreprise met en avant une ambition continentale pour gagner la place du premier réseau financier panafricain de Kigali International Financial Center ou KIFC. Ce phénomène a été affirmé par Ntoudi Mouyelo-K, Chief Investment Officer (CIO) de l’enseigne Rwanda Finance Limited.

De nombreux investisseurs soutiennent le projet

De multiples investisseurs ont pris le soin de soutenir le projet de la start-up Payday en participant à la levée de fonds. Ils se montrent particulièrement reconnaissants en ce qui concerne la solution innovante de l’enseigne en commençant par le Rwanda. D’ailleurs, la start-up représente l’attractivité du centre financier international de Kigal. De cette manière, elle se montre comme étant le nouveau foyer de la fintech en Afrique.

D’ailleurs, Kola Aina, le responsable de la société Ventures Platform, a déclaré son enthousiasme de travailler de près avec PayDay. D’ailleurs, l’enseigne est à la recherche de meilleurs moyens pour déplacer facilement de l’argent en Afrique.

Source Financialafrik

Précédent

Épargne : soutenez solidairement une association de votre choix avec le LDDS

Suivant

Le FMI renouvelle sa surveillance accrue pour la cryptomonnaie afin de stabiliser les finances

Derniers articles de Banques