Frais de donation à un tiers ?

Un vieil ami, qui n’a pas de descendance, veut me faire la donation de sa maison de son vivant. Pouvez vous me dire la faisabilité d’une telle transaction, et qu’elles sont, si c’est réalisable, les modalités qu’il doit suivre. Il resterait dans sa maison jusqu’à sa disparition.

Une telle opération est difficilement envisageable, car elle comporte une grosse problématique financière : à savoir que les frais de donation sont très élevés en cas de donation à un tiers qui n’est ni ascendant, ni descendant. En l’occurrence, aucun abattement n’est possible et l’impôt dont il faut s’acquitter auprès de l’administration fiscale s’élève à 60 % de la valeur estimée du bien immobilier.

Si le bien vaut 200 000 €uros, vous devrez vous acquitter d’une taxe de 120 000 €uros. C’est un impôt qui risque de rendre l’opération caduque, car le donateur souhaite resté dans les lieux alors que la logique en cas d’héritage voudrait que vous vendiez le bien pour qu’il vous reste 40 % du fruit de la vente. Difficile donc.

Default thumbnail
Précédent

Déduction d'intérêts d'emprunt locatif à 100 % ?

Default thumbnail
Suivant

Crédit Municipal de Paris et interdit bancaire

Derniers articles de Questions

quis lectus ut felis Praesent dolor massa Curabitur sem, consequat. ut