Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Fusion de l’Ecureuil et des Banques Populaires

dans News/Rachat de crédit

Caisses d’Epargne et Banques Populaires avaient déjà pensé à un rapprochement il y a deux ans : le projet a donc été réactivé avec la crise financière en octobre dernier. Les négociations tendues entre les deux banques semblent avoir fait l’objet d’un accord avec le pilotage de l’Elysée et la fusion devrait être annoncée jeudi 26 février.

Désormais, Caisses d’Epargne et Banques Populaires ne devraient plus faire qu’un, devenant ainsi le deuxième groupe bancaire français après le Crédit Agricole.

Ensemble, ces deux banques ont déjà connu de grosses difficultés avec Natexis, qui avait pour mission de devenir la plus grande banque d’affaires de l’Hexagone. Avec la crise des subprimes, Natexis a connu de très lourdes pertes.

La fusion des deux maisons-mères permettra de mieux contrôler cette filiale commune.

On sait aussi que la Caisse d’Epargne a subi la perte du monopole du Livret A.

Ensemble, ces deux réseaux seront plus forts, avec une complémentarité indéniable des deux banques : la Caisse d’Epargne est la banque des particuliers et la Banque Populaire celle des PME.

Pour autant, il n’est pas question de fusionner les agences : les 450 agences de la Caisse d’Epargne et les 3 400 agences de la Banque Populaire conservent leur nom, leur identité et leur logo.

Mais l’Etat va rentrer au capital de ce groupe dans une proportion de 15 à 20%, pour renforcer les fonds propres de cette nouvelle banque.

D’ailleurs, ce serait un proche de Nicolas Sarkozy, Olivier de Pérol, secrétaire-adjoint de l’Elysée, qui serait nommé directeur de la nouvelle entité. Cette rumeur fait déjà polémique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

in lectus accumsan venenatis, Aliquam vel,
Retour en haut