Le géant blackrock lance un ETF sur les entreprises cryptos

//
blackrock investissement

BlackRock, le géant aux 10 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, ne se contente plus de trader “seulement” des dizaines de millions de dollars en Bitcoin (BTC). À la mi-avril 2022, la multinationale avait investi 400 millions de dollars dans Circle, la société qui a émis le stablecoin USDC. Maintenant, BlackRock lance directement son propre ETF blockchain.

Un ETF concernant les entreprises du secteur de la blockchain

BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, a côté son fonds négocié en bourse (ETF) iShares, qui permet aux investisseurs de s’exposer aux marchés de la blockchain et des crypto-monnaies sans investir directement dans les crypto-monnaies.

La demande d’iShares Blockchain and Tech ETF (IBLC) a été déposée auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis en janvier “pour suivre les résultats d’investissement d’un indice d’entreprises américaines et non américaines impliquées dans le développement, l’innovation et l’utilisation de la blockchain”. et les technologies cryptographiques ».

Les ETF sont un produit d’investissement populaire qui permet aux gens d’acheter des actions qui représentent des actifs, qu’il s’agisse de biens immobiliers, de devises étrangères ou même de bitcoins. L’ETF ne suivra pas directement les crypto-monnaies, mais implique plutôt des entreprises américaines et internationales du secteur, telles que des échanges. En fait, la majorité (11,45%) du nouveau fonds sera allouée à Coinbase, le plus grand échange de crypto-monnaies aux États-Unis et l’un des plus importants au monde.

Parmi les autres sociétés sur lesquelles l’ETF se concentrera, citons les mineurs de bitcoins Marathon Digital Holdings (11,19%) et Riot (10,41%), ainsi que le géant des paiements PayPal, qui a lancé ses services de cryptographie en 2020.

Blackrock : un fervent partisan du Bitcoin

L’objectif déclaré du nouvel ETF de BlackRock est de donner à ses investisseurs un accès à l’espace des actifs cryptographiques, qui connaît “une croissance rapide à mesure que les cas d’utilisation de la blockchain évoluent”.

La filiale iShares de BlackRock a publié un rapport décrivant trois principaux domaines de profond changement dans l’économie mondiale. Cela en fait une source de forte croissance.
Le domaine des actifs numériques et de ses différentes technologies en fait partie. BlackRock facilite les transactions directement via Bitcoin car il n’y a pas d’intermédiaire.

« Simplifier les transactions avec le Bitcoin. Sans intermédiaires pour faciliter les transactions, vous pouvez obtenir vos achats plus rapidement. »

Et l’optimisme du géant de la gestion d’actifs quant à l’avenir des crypto-monnaies déborde. A ce titre, BlackRock estime que l’énorme potentiel des actifs numériques est loin d’être correctement évalué, surtout s’il inspire les monnaies numériques des banques centrales.

Les ETF arrivent peu de temps après que la société de courtage Fidelity a lancé deux ETF pour suivre l’industrie de la cryptographie et le Metaverse. Le Metaverse est une future forme plus immersive d’Internet sur laquelle de nombreuses grandes entreprises parient déjà.

BlackRock, basé à New York, qui gère près de 10 billions de dollars d’actifs, s’intéresse à l’espace crypto depuis un certain temps, et son PDG a admis l’année dernière que la société se penchait sur le bitcoin. Plus tôt ce mois-ci, la société a annoncé qu’elle deviendrait le principal gestionnaire d’actifs de l’USDC Cash Reserve, la monnaie fiduciaire qui soutient le stablecoin USDC de Circle.

Les crypto-actifs et leur technologie évoluent dans tous les sens. Elles attirent de plus en plus de (très) grands acteurs de la finance mondiale. Autre géant de la gestion d’actifs, Fidelity Investments (4,2 billions de dollars sous gestion) vient d’ouvrir à ses clients la possibilité d’offrir du bitcoin pour leurs plans d’épargne-retraite.

Précédent

Les résultats des entreprises font repartir les bourses européennes

Suivant

Le lanceur d’alerte Edward Snowden révèle être à l’origine de Zcash

Derniers articles de Crypto