Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Google : chiffres en recul pour la première fois…

dans Finance/News

Le CAC 40 est à l’équilibre ce matin, signe d’une grande volatilité des marchés qui attendent le dénouement de nombreux dossiers dans le courant de la journée. On notera cependant le bon comportement du titre Arcelor-Mittal qui prend quelque 3 % pour l’heure.

Actualité économique internationale :

La grande nouvelle du jour est constituée par l’annonce du géant Google qui vient d’évoquer ses chiffres dont la progression est en recul pour la première fois de l’histoire du groupe depuis 1997. Cette tendance démontre que même ce secteur, jusque-là épargné par les temps difficiles, est lui aussi touché par la récession économique. Pour autant, Google ne baisse pas les bras et son directeur général, Eric Schmidt, a même évoqué que le moteur de recherche « serait heureux d’aider Twitter ». Il a en effet été annoncé à de nombreuses reprises que Google s’intéressait au réseau social et serait disposer à le racheter…

Les banques sont elles aussi sur le devant de la scène et notamment outre-Atlantique où la banque Citigroup vient d’annoncer des bénéfices de 2 milliards de $ pour le premier trimestre. Des chiffres qui donnent confiance au marché et qui devraient renforcer le secteur. Par ailleurs, Citigroup devrait profiter de ces rentrées financières pour commencer à rembourser son prêt contracté auprès du Trésor. Toujours auxEtats-Unis, mais sur un autre dossier, il semble que le TGV américain soit en bonne « voie » puisque Barack Obama vient d’annoncer que le gouvernement participera au budget.

A l’autre bout du globe, on soulignera que le groupe Sony Ericsson est sur une pente descendante avec un déficit annoncé de quelque 300 millions de $ de pertes qui devraient très rapidement se traduire par des plans de restructurations massifs. Non loin de là, en Russie, les 100 plus grandes fortunes du pays ont encore vu leurs capitaux fondre de 70 %…

Actualité économique en France :

Dans l’Hexagone, la nouvelle du jour nous vient de Dassault Aviation qui n’a toujours pas de clients. Le célèbre groupe négociait un contrat faisant l’objet de la vente de ces avions qui a finalement été refusé par le gouvernement indien en raison de son coût jugé trop élevé.

Un autre grand groupe fait aussi parler de lui ce matin : l’Oréal. L’enseigen dirigée par Lindsay Owen-Jones vient en effet de saluer la décision de son directeur général, Jean-Paul Hagon, de ne pas empocher ses stocks-options. Une décision saluée par les actionnaires du groupe et soutenue par ailleurs par Owen-Jones qui a fait part de diminuer la part variable de son salaire de 35 %.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Finance

mattis Nullam tempus sit id Praesent elementum odio Phasellus luctus consectetur
Retour en haut