Google : leader de l’investissement dans la blockchain

//
google

De plus en plus d’entreprises investissent dans les crypto-monnaies bien que cela se fasse discrètement d’un point de vue institutionnel. Si certains investissent directement dans certains projets, d’autres entreprises peuvent investir dans des startups blockchain, bien que ce type d’investissement soit moins courant.

Google investit 1,56 milliards dans des entreprises de la blockchain

La technologie Blockchain est adoptée par de nombreuses entreprises à mesure que nous avançons dans l’histoire de la technologie. Google, par exemple, y investit. La blockchain est au centre de ce qui pourrait être une révolution sur le web3, et est également utilisée par les entreprises du web2.

Blockdata est un site d’analyse qui a documenté les 100 plus grandes entreprises du monde, telles que Google (Alphabet), et leurs investissements dans les startups blockchain. Les données datent du début de cette année. Alphabet est actuellement la 4e plus grande société au monde, avec une capitalisation boursière proche de 1 500 milliards de dollars.

Ainsi, la société mère de Google, Alphabet, est celle qui a le plus investi dans le secteur des cryptos depuis septembre dernier :

  • Alphabet (1,5 milliard de dollars investis) ;
  • BlackRock (1,17 milliard de dollars investis) ;
  • Morgan Stanley (1,11 milliard de dollars investis) ;
  • Samsung (979 millions de dollars investis).

Bon nombre de ces investisseurs sont des sociétés dont l’activité principale n’a rien à voir avec la gestion de capital. Une manière de mettre en avant le fait que la blockchain va bien au-delà des crypto-monnaies.

Alphabet a investi près de 1,56 milliard de dollars entre septembre 2021 et juin 2022. Le programme vise à financer les géants du web3 de demain, l’internet de demain (ou d’aujourd’hui). Concrètement, la structure a investi dans :

  • FireBlocks (plateforme de stockage et de transfert d’actifs digitaux)
  • Dapper Labs (entreprise NFT dans le secteur du jeu vidéo)
  • Voltage (infrastructure Bitcoin pour les entreprises)
  • Digital Currency Group (société de capitaux en cryptomonnaies)

Les recherches montrent que les grandes marques institutionnelles ont participé à 71 cycles de financement. Celles-ci impliquent environ 60 startups axées sur la blockchain ou la cryptographie. Il s’avère que la plupart de ces jeunes entreprises fournissent des services autour des NFT. Cependant, les marchés et les sociétés de jeux sont également populaires.

Après le web1 et le web2, Google veut aider à construire le web3

Google espère aider à construire le Web 3, comme ils ont aidé à construire les Web 1 et 2. Google a participé à la construction des deux premières visions du Web, et ils espèrent participer à la construction du Web 3. Il est important de comprendre l’intérêt de Google pour la construction web 3, car c’est Google qui a aidé à construire les deux premières générations d’internet.

Les internautes des années 90 avaient accès à des informations gratuites en ligne sur des sites comme Yahoo et AOL. Cette génération du Web s’appelle le Web 1.0, et c’était les débuts d’Internet.

Le début des années 2000 a marqué le début du Web2. Un internet plus ouvert pour les utilisateurs grâce à l’arrivée de sites géants comme Google ou Facebook. Les utilisateurs ont pu être plus actifs sur le Web en publiant sur des blogs, des sites sociaux ou des forums.

Bitcoin fait partie de la génération du web3, la troisième génération d’Internet. Le web3 est une version plus décentralisée d’Internet, qui n’appartient à aucune grande entreprise. Le Web3 est destiné à être la combinaison des innovations du web2 et à remplacer les tiers par la technologie blockchain, afin de permettre aux gens d’avoir des interactions directes sans intermédiaire.

Le métaverse est un monde virtuel en 3D qui sera connecté à Internet. Ce Web, encore à ses débuts, donnera aux utilisateurs la possibilité d’utiliser des crypto-monnaies pour gagner de l’argent à partir de leur contenu et d’utiliser les NFT pour exploiter leurs droits de propriété sur le Web.

Plus de 6 milliards de dollars ont été investis dans des startups liées à la blockchain par les grandes multinationales. Les entreprises blockchain n’ont également jamais levé plus d’argent qu’en ce moment, malgré l’hiver cryptographique qui s’abat sur nos portefeuilles. Tout cela pointe vers l’adoption de la crypto-monnaie et des technologies dites Web 3.

Précédent

Adoption du Bitcoin : les directives de la FED auprès des banques

Suivant

Immobilier : les ventes de logements neufs en chute libre

Derniers articles de Crypto