Chine : le gouvernement chinois veut étendre la fiscalité de l’immobilier

/
immobilier Chine
Extension sur la fiscalité de l'immobilier en Chine - ©JM Lova, CC0 Creative Commons

Le secteur de l’immobilier en Chine a depuis 25 ans connu une incroyable évolution. Pourtant, ces derniers mois, il est victime de spéculation et peut générer des risques sociaux. C’est la raison pour laquelle le gouvernement souhaite mettre en place une taxe foncière qui permet la régulation de la spéculation, surtout face aux difficultés des grands promoteurs immobiliers.

Une forte augmentation des prix de l’immobilier

Les prix de l’immobilier en Chine ont connu  une très grande augmentation, surtout pour ceux des grandes villes. Pour ces dernières, les coûts de l’immobilier ont été multipliés par 7 en seulement 20 ans.

Pourtant, le secteur de l’immobilier reste le moteur de développement du pays. C’est pourquoi le gouvernement a pris la décision de réguler le marché. C’est en effet une solution pour faire face à la montée du prix ainsi que l’inquiétude qu’ont créée les promoteurs de l’immobilier qui se trouvent dans une situation de dettes impayées.

Des risques sociaux

Effectivement, le secteur de l’immobilier représente actuellement les 30% du PIB chinois et peut causer des risques sociaux. C’est la raison pour laquelle l’Empire du Milieu a pris le soin d’étendre sa réforme pilote de la taxe foncière. Cette prise de décision a été rapportée par les médias. À savoir que le président Xi Jinping a mis en  avant des stratégies pour répartir de manière équitable les richesses.

Le risque de faillite des promoteurs immobiliers

La mise en place de la taxe foncière rassure le secteur face aux problèmes que provoque l’effondrement du géant de l’immobilier chinois Evergrande. Ceci est actuellement victime de dettes qu’il ne peut jusqu’à maintenant payer. Pourtant, le promoteur annonçait récemment qu’il allait reprendre des projets de construction. Le problème de dette touchait également le promoteur immobilier Fantasia. Ce dernier risque en effet la faillite.

Le boom de l’immobilier chinois

C’était à partir de 1988 que le boom de l’immobilier chinois a commencé à reprendre surface. Jusqu’à ce moment, les réglementations se montrent particulièrement souples. 10 ans plus tard, la Loi commence à se durcir et voulait à ce que les employeurs doivent loger leurs ouvriers ainsi que les salariés, c’est ce qui a provoqué l’engouement des travailleurs chinois pour le rachat de leur logement.

Source Latribune

Précédent

Des acheteurs déboursent 7 millions de $ pour une collection NFT inédite

Suivant

Les fast-foods se mettent aux NFT : McDo, Burger King, Taco Bell, Pizza Hut…

Derniers articles de Immobilier