Regard sur la guerre contre la crypto et les interdictions déployées par les gouvernements

/
interdiction crypto gouvernements
Interdiction crypto des différents gouvernements - ©Bermix Studio, CC0 Creative Commons

L’apparition du premier jeton Bitcoin en 2009 marque le début d’une bataille féroce pour le contrôle dans le monde du numérique. Généralement source de conflit, le monde de la finance fait émerger une guerre entre les citoyens, les grandes firmes et les gouvernements qui tentent d’assurer une meilleure supervision. Les gouvernements souhaitent, de plus, exercer une emprise sur les échanges décentralisés ainsi que la cryptomonnaie. Voici quelques pays qui ont essayé de fermer la porte aux cryptomonnaies.

Les perspectives géographiques et géopolitiques

Si le premier jeton de cryptomonnaie est le Bitcoin en 2009, l’idée fictive d’une pièce numérique détrône aujourd’hui le marché crypto avec une valeur supérieure à 50 000 dollars. La technologie de la blockchain qui trouve son chemin dans le marché boursier de New York via les ETF est sur le point de révolutionner le fonctionnement de nos sociétés. Avec son augmentation de 9 000 000 % au cours de la dernière décennie, le Bitcoin forme les prémisses d’une nouvelle ère.

Au fil du temps et de la croissance du Bitcoin, de plus en plus de pièces ont commencé à apparaître et à faire leur marque dans le monde de la monnaie numérique. En 2013, la Chine a tenté d’interdire la cryptomonnaie, la qualifiant de monnaie instable et illégale.

Pourquoi le contrôle du BTC est difficile à contrôler ?

Ce qui fait de ces pièces un produit délicat à contrôler, c’est la possibilité d’utiliser la cryptomonnaie sur le Web et acheter des objets et services sans forcément détenir une connexion de ligne. En outre, le Bitcoin s’est transformé en la nouvelle « ruée vers l’or », les jeunes et les moins jeunes investisseurs ont pris goût au profit et à la croissance du prix de la crypto et en particulier du Bitcoin (BTC).

La Bolivie, première banque centrale à avoir interdit la crypto

La première institution financière à avoir promulgué une interdiction officielle a été la banque centrale de Bolivie. En effet, l’institution interdit toutes les formes de monnaie qui ne sont pas réglementées par le gouvernement, autant le Bitcoin que les autres cryptomonnaies à travers le monde, depuis juin 2014. De nombreux autres pays ont depuis mis en place des taxes et des lois dans l’objectif de réglementer, voire d’interdire la circulation de la cryptomonnaie.

Qu’en pensent les pays du nord Africain ?

L’Égypte n’a pas encore officialisé l’interdiction, mais selon la Charia (la législation islamique), toutes les cryptomonnaies sont interdites. De nombreux pays craignent que ces pièces ne deviennent plus dommageables que bénéfiques pour leur économie. En conséquence des mauvaises tournures économiques et des conflits autour de la cryptomonnaie, certains pays ont été poussé d’adopter des lois.

Indication récente : l’interdiction de la Chine cette année

Cette année, la Chine a de nouveau fait la une des journaux en interdisant indéfiniment toute crypto-monnaie ainsi que le minage des actifs (crypto-mining). Le gouvernement chinois a demandé aux banques et aux bourses de fermer les activités liées à la circulation de cryptomonnaie.

Ce n’est vraiment pas une surprise après la tentative effectuée en 2013 dont l’approche du gouvernement a influencé des pays comme la Turquie, l’Algérie, le Bangladesh, l’Égypte et la Bolivie. De plus, le Royaume-Uni a laissé tomber Binance (plateforme d’échange) pour ne pas avoir respecté les exigences en matière de blanchiment d’argent.

Il est particulièrement difficile pour les pays, les États et les villes du monde entier de réguler et de surveiller l’activité produite sur la blockchain, et la façon dont nous utilisons cette nouvelle technologie. La technologie de la Blockchain est révolutionnaire, elle est soulignée par sa capacité à enregistrer n’importe quelle action, et ce, de façon totalement anonyme. Quels sont les pays qui ne vont cesser de se battre dans cette nouvelle ère financière ?

Source NewsBTC

Précédent

Explosion des prix immobilier au Royaume-Uni

Suivant

Plan d’Épargne Retraite (PER) : ce que vous pouvez déduire de votre revenu imposable

Derniers articles de Crypto