Le groupe Casino améliore sa rentabilité au 1er semestre 2021

/
Groupe Casino hypermarché Géant
Un hypermarché Géant Casino - ©Groupe Casino, Wikimedia Commons

Le groupe Casino a fait part de résultats semestriels très encourageants avec une amélioration de la rentabilité sur l’ensemble des géographies et des formats. Il note parallèlement une expansion de son réseau avec l’ouverture de plus de 350 nouveaux magasins de proximité sur le 1er semestre. Pour le second semestre, le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri souhaite continuer à améliorer sa rentabilité et poursuivre son expansion.

Une bonne progression du ROC

Le groupe Casino continue sur sa lancée. Pour le premier semestre 2021, il enregistre une bonne amélioration de sa rentabilité tant en France qu’en Amérique latine. En France, la rentabilité s’exprime par une bonne progression du ROC (résultat avant intérêts et impôts) de +50%, à +49 millions d’euros, grâce aux plans de transformation et à la réduction des dépenses liées au Covid-19. Le plus intéressant est que cette amélioration s’est effectuée sur l’ensemble des géographies et des formats. Le e-commerce non-alimentaire a également le vent en poupe, Cdiscount s’illustrant par la bonne performance de sa marketplace et de sa nouvelle filiale Octopia BtoB sur le premier semestre.

Les voyants au vert pour les filiales tech et énergie

GreenYellow, la filiale du groupe Casino spécialisée dans la transition énergétique, a renforcé ses positions sur ses géographies historiques (Afrique, Asie et Amérique du sud) en accompagnant ses clients à la fois avec des projets solaires et d’efficacité énergétique. Pour accélérer son développement, elle explore désormais la possibilité d’une introduction en bourse.

Quant à RelevanC, filiale tech, son chiffre d’affaires a progressé de +32% au second trimestre 2021. Elle bénéficiera en outre de l’alliance que sa maison mère a nouée avec Google Cloud et Accenture. Cette alliance permettra en effet à RelevanC de bénéficier d’un appui commercial et technologique sur mesure auprès de clients internationaux.

De grandes ambitions pour Cdiscount

Au second semestre 2021, le groupe de Jean-Charles Naouri entend s’appuyer sur ces performances pour le développement de ses actifs rentables. Ces derniers reposent sur trois piliers : la poursuite de l’expansion des formats de proximité, le développement du e-commerce et l’amplification des activités BtoB avec notamment GreenYellow et RelevanC.

Cdiscount, le leader français du e-commerce, prévoit également une augmentation de capital afin d’accélérer la croissance de la marketplace et de sa solution Octopia.

Précédent

Crypto : 221 millions d’utilisateurs au 1er semestre de l’année 2021

Suivant

Banque mondiale & COVAX : stratégie vaccination aux pays en développement

Derniers articles de Finance