Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Il y a du fond souverain dans l’air !

dans Finance/News

Une fois encore, cette journée du jeudi 23 octobre débute avec d’importants contrastes qui continuent à agiter les marchés financiers.

Les annonces de grands événements se précipitent d’ailleurs que ce soit dans l’Hexagone que sur le plan mondial.

En France, les nouvelles informations foisonnent ! Et elles sont plutôt bonnes : la consommation des ménages a augmenté de 0.6 % en septembre alors qu’elle était en recul en août. Le ministre des finances, Christine Lagarde, y voit une conséquence de la détente de l’inflation. Par ailleurs, le gouvernement souhaite faire bénéficier le tissu industriel des PME de mesures semblables à celles accordées par les banques. Soutenir les petites entreprises en ces temps de crise, voilà le mot d’ordre ! L’articulation se ferait par le biais de l’intervention temporaire de la Caisse des dépôts dans le capital des entreprises… une sorte de fond souverain provisoire ! Cette annonce a suscité de nombreuses réactions et cette mesure, certes bienvenue à court terme, semble insuffisante : les entrepreneurs réclament à cette occasion des réformes structurelles de la fiscalité des entreprises et voient par exemple d’un très bon œil l’éventuelle suppression de la taxe professionnelle…

De son côté, le marché de l’immobilier souffre, mais reste malgré tout sur une note positive avec des transactions qui sont en augmentation de 1.6 % par rapport à l’année passée.

L’inquiétude se situe plus au niveau des grandes entreprises qui annoncent des résultats en baisse : c’est le cas de Saint-Gobain et d’Air France qui prévoient une stagnation de leur chiffre et de leur bénéfice… Pour des sociétés comme Airbus, l’évolution de la parité €uro/dollar ne va pas franchement dans le bon sens, tandis que d’autres profitent de l’assouplissement pour favoriser leurs exportations !

Le crédit quant à lui devrait se porter de mieux en mieux avec l’amorce et la continuité de la détente en termes de taux de change interbancaires : l’Euribor 1 an est sur le point de passer sous la barre des 5 % ! Certes, les banques centrales servent encore de points d’appui à certaines banques pour se refinancer, mais leur marge de manœuvre croit en raison de l’éventuelle baisse des taux directeurs et de la décision de l’Etat de faire un prêt-relais immédiat de 5 milliards d’€uros aux six grandes françaises qui bénéficieront d’un prêt global à hauteur de 10.5 !

C’est dans ce contexte contrasté, mais dans l’ensemble plutôt positif que Paris est actuellement dans le vert avec un CAC à 3 307 points en légère hausse de 0.29 %.

Derniers articles de Finance

mi, pulvinar dolor. Donec Aliquam elementum felis lectus diam quis eget
Retour en haut