Après Evergrande, le promoteur immobilier chinois Fantasia, n’arrive pas à rembourser sa dette

/
immobilier chine
Immobilier, Chine, Shanghai - ©Steven Wei, CC0 Creative Commons

Le gros endettement d’Evergrande affecte grandement le secteur immobilier de la Chine. Parmi les enseignes qui peuvent être touchées, il y a Fantasia Holdings dont l’avenir inquiète de nombreux investisseurs. Ce promoteur immobilier est actuellement face à une dette impayée.

Une dette au grand impact

Le mastodonte de l’immobilier Evergrande est victime d’une très grande somme d’endettement. Le groupe a jusqu’à maintenant du mal à payer ses plusieurs centaines de milliards d’euros de dettes, d’où la menace d’effondrement est fort probable. La faillite de ce groupe affecte la grande partie du secteur de l’immobilier en Chine dont le promoteur immobilier Fantasia Holdings reste une grande victime.

En effet, le promoteur immobilier n’a pas pu régler ses dettes dont l’échéance a eu lieu lundi. Il est endetté de 205,7 millions de dollars, soit de 177 millions d’euros. Ce phénomène a été mis en public mardi. La société de gestion Country Garden Services Holdings explique ce phénomène par le non-paiement de la Filiale de Fantasia d’un prêt de 700 millions de yuans, soit 93 millions d’euros.

De nombreux investisseurs se sont inquiétés de la grosse perte d’Evergrande. À savoir que ce géant chinois de l’immobilier s’est retiré de la Bourse de Hong Kong. Face à son effondrement, un promoteur souhaite racheter 51% des parts Evergrande pour un prix de 40 milliards de dollars hongkongais.

Une mauvaise note

Fantasia est un un acteur du marché qui n’est pas plus important qu’Evergrande. Pourtant, ses problèmes financiers permettent de générer l’inquiétude aux investisseurs. À savoir que Fitch a fait réduire la note de Fantasia de B à CCC. D’après l’agence de notation, la note négative attribuée à Fantasia est due au non-paiement de dettes.

En outre, la S&P a également diminué la note de Sinic Holdings, un promoteur immobilier chinois. Effectivement, cette mauvaise note a été attribuée pour le non-respect du paiement d’intérêts. À savoir que le PDG du groupe a, il y a quelques mois, mentionné qu’il ait été victime d’une perte de presque d’un milliard de dollars suite à l’effondrement de l’Evergrande. D’après Forbes, la fortune de Zhang Yuanlin est passée à 250,7 millions le 20 septembre.

Source Lefigaro

Précédent

La SEC intente un procès envers l’USDC Stablecoin Backer Circle

Suivant

Un lien étroit entre la santé environnementale et la finance

Derniers articles de Immobilier