Immobilier Dijon : le marché immobilier commence à bouger

/
immobilier Dijon
Immobilier à Dijon - ©Rachel Tapley, FlickR Creative Commons

La ville de Côte-d’or a de quoi intéresser les particuliers. En plus de sa beauté, elle reste connectée à Paris et Lyon. Si avant le marché immobilier y restait stable, ce n’est plus le cas d’aujourd’hui. Une progression du prix de l’immobilier a récemment été constatée aussi bien pour les maisons que pour les appartements.

Une hausse du prix de l’immobilier

Dijon faisait partie des villes où le prix de l’immobilier restait stable après la crise sanitaire causée par la pandémie de Covid-19. Pourtant, le tarif des maisons, surtout celles disposant de jardin, des appartements ont relativement grimpé. Selon Jean-François Buet, le gérant du Buet immobilier, il est fort probable que les délais de vente s’allongent.

Un marché immobilier dynamique

Selon les études, la ville de Dijon met en évidence une rentabilité intéressante dont le taux se trouve entre 5 à 6%. À savoir que le risque reste entièrement modéré.

Une préférence particulière pour le centre de la ville a été remarquée, surtout pendant le premier semestre de cette année. Une forte demande immobilière a été énumérée malgré le prix qui se montre assez exorbitant. Pourtant, depuis la mi-juin, cette tendance a connu une pause tout en permettant aux acquéreurs de réaliser des négociations.

La différence des prix de l’immobilier pour les quartiers de la ville

Dans l’hypercentre historique, le prix des appartements peut coûter entre 2 500 et 2 700 euros le mètre carré.  Quant aux maisons disposant de jardin, c’est le nord qui reste le bon endroit. À savoir que le quartier Victor-Hugo se révèle être un choix judicieux pour ceux qui recherchent la tranquillité. Pour cela, les acquéreurs doivent débourser jusqu’à 500 000 euros pour bénéficier d’une maison disposant d’un jardin d’au minimum 140 m² et de garage. Ce coût peut atteindre les 700 000 euros si la bâtisse est plus grande.

Le quartier Montchapel s’avère être également un bon endroit  pour trouver des maisons traditionnelles. Celles qui datent de 1930 existent en plusieurs. Les prix de ces maisons se trouvent entre 350 000 et 410 000 euros. Au sud, les logements coûtent entre 300 000 et 400 000 euros. La différence de prix varie selon le type et la grandeur de la maison.

Source Lemonde

Précédent

Valeurs européennes en Bourse : Recommandation UBS

Suivant

La poste britannique vend actuellement des cryptomonnaies

Derniers articles de Immobilier