Immobilier : un nouveau géant chinois en défaut de paiement

//
faillite géant chinois

L’un des plus grands promoteurs immobiliers de Chine a annoncé qu’il avait fait défaut sur le paiement des intérêts au milieu d’une crise de l’industrie déclenchée par un revers du géant Evergrande. Les restrictions liées à la politique “zéro Covid-19” ont également ajouté à la pression sur l’industrie.

Après Evergrande, au tour de Sunac

Les revers de l’immobilier chinois ne finissent jamais. Sunac, l’un des principaux promoteurs chinois, a annoncé son défaut, moins de six mois après le géant national Evergrande.

Les secteurs de l’immobilier et de la construction, qui représentent plus d’un quart du PIB chinois, ont longtemps été des moteurs économiques et ont joué un rôle clé dans la reprise après la première vague du coronavirus en 2020. Mais pour réduire la dette de l’industrie, Pékin a resserré les conditions de crédit pour les promoteurs immobiliers. En conséquence, depuis l’année dernière, de nombreux groupes, dont Evergrande, se sont retrouvés à court de fonds.

Le promoteur immobilier Sunac n’a pas payé les intérêts sur une obligation offshore de 742 millions de dollars en raison de l’expiration du délai de grâce, a indiqué jeudi la société, et ne s’attend pas à payer d’autres obligations arrivant à échéance.

Les intérêts sur l’obligation d’octobre 2023, qui devait être remboursée le mois dernier, s’élevaient à 29,5 millions de dollars. Sunac, le troisième plus grand promoteur immobilier de Chine continentale en termes de ventes, a déclaré qu’il n’avait pas non plus payé d’intérêts sur trois autres obligations offshore qui sont actuellement en période de grâce de 30 ans. Sunac a déclaré que l’encours de l’obligation d’octobre 2023 s’élevait actuellement à 742 millions de dollars.

“Les ventes sous contrat du groupe ont continué à baisser de manière significative, tandis que l’accès à de nouveaux financements est devenu de plus en plus difficile, avec davantage de problèmes de liquidités survenant chez certains promoteurs immobiliers”, a-t-il déclaré dans une déclaration à la bourse d’Hong Kong.

Une diversification des investissements trop importante

La mauvaise situation financière de ce mastodonte a indirectement nui à ses concurrents, les acheteurs étant de plus en plus réticents à investir dans la pierre. La situation sanitaire actuelle a entraîné des restrictions de déplacement, voire des interdictions et a affecté le pouvoir d’achat des Chinois, ajoutant à la pression sur l’industrie.

Le groupe basé à Tianjin reconnaît que l’immobilier subit des “changements fondamentaux” qui ont entraîné une “baisse significative” des ventes de Sunac depuis le deuxième trimestre 2021 et qu’il est “de plus en plus difficile” d’obtenir de nouveaux financements. Sunac a été le plus grand promoteur chinois en défaut de paiement cette année.

Dans un marché du logement généralement atone, le groupe a indiqué que les ventes en mars et avril avaient chuté d’environ 65% en un an. En 2019, à son apogée, Sunac affirmait avoir plus de 50 000 employés. Il y a deux ans, la société a acheté des hôtels et des attractions touristiques au conglomérat Wanda, dont les compatriotes ont ensuite été coincés par Pékin pour des achats frénétiques à l’étranger et un endettement. Sunac a dépensé 63 milliards de yuans (8,8 milliards d’euros au taux de change actuel) pour l’accord, que les médias ont qualifié à l’époque de “contrat du siècle”.

Ces investissements tous azimuts rappellent ceux d’Evergrande, qui voyait un potentiel de croissance dans le tourisme, le numérique ou encore les véhicules électriques, en plus de l’immobilier. Mais le groupe s’est retrouvé l’an dernier étranglé par une dette massive d’environ 260 milliards d’euros. Et il n’a pas pu encaisser le remboursement, peinant d’ailleurs à livrer des biens déjà payés par l’acheteur. En décembre 2021, l’agence de notation Fitch a déclaré le groupe en défaut.

Précédent

Crypto : à Londres le nombre d’agression explose !

Suivant

La plateforme crypto Coinbase risque-t-elle vraiment la faillite ?

Derniers articles de Immobilier