Immobilier Hongkong : les espaces destinés pour les tombes et urnes se montrent plus chers que l’immobilier des vivants

/
Immobilier Hong Kong
Immobilier Hong Kong - ©Blazejosh, CC0 Creative Commons

Hong Kong présente actuellement une augmentation considérable du prix de l’immobilier. Comme toutes les villes, ce dernier varie d’un type à un autre. Pourtant, le coût d’un terrain destiné pour les tombes et urnes se montre plus important que celui d’un bien immobilier. Les cimetières à Hong Kong sont proposés à des prix très élevés.

Un prix au mètre carré très élevé

Hong Kong fait partie des villes qui présentent un haut prix de l’immobilier. Il y a quelques mois, un appartement a pu atteindre les 160 000 euros le m². C’est le prix record pour ce type d’immobilier.

Pourtant, ce prix se voit diminuer étant donné que les particuliers ont tendance à s’intéresser à d’autres genres d’immobilier. Sachez que le type de l’immobilier fait varier son tarif. Effectivement, pour les cimetières, le prix peut être au minimum de 352 000 euros. Ceci peut même atteindre les 550 000 euros le m². Avec un espace d’enterrement qui se montre assez rare, il est normal que le prix des tombes et urnes ne cesse d’augmenter.

La hausse du coût des urnes funéraires

La hausse du prix ne se destine pas uniquement aux cimetières, mais aussi aux urnes funéraires. En principe, pour une niche standard se trouvant dans un columbarium public de la ville, le prix est de 300 euros. Pourtant, il est difficile d’en obtenir. En règle générale, il faut attendre au moins 4 ans pour pouvoir bénéficier d’une place adéquate. Pour les impatiens, ils peuvent se retourner vers un columbarium privé. Pourtant, il faudrait payer une bonne somme d’argent. Pour cela, il est possible de payer jusqu’à 200 000 euros la place alors que celle-ci n’est pas assez grande.

La solution adéquate

Face à la hausse du prix des cimetières et les urnes funéraires, la majorité de la population de Hong Kong décide d’opter pour d’autres solutions. Les personnes ont tendance à favoriser les cérémonies de dispersion de cendres dans un jardin de souvenir. Ceci se révèle être moins cher. Pourtant, cette solution n’est pas adaptée aux traditions chinoises. D’après The Guardian, la dispersion des cendres doit se faire au sein d’un espace dédié aux ancêtres.

Source Lefigaro

Précédent

Crypto : encore un piratage de plusieurs millions $

Suivant

Millionnaire grâce au Dogecoin, il tente de dépenser sa fortune pour une autre crypto

Derniers articles de Immobilier