L’immobilier industriel de Vietnam ne cesse de séduire les investisseurs étrangers

/
immobilier industriel
immobilier industriel - ©Olga Lioncat, CC0 Creative Commons

L’immobilier industriel reste une activité qui a été fortement touchée par la crise causée par la pandémie Covid-19. Malgré cela, celui-ci continue d’attirer  l’attention des investisseurs, surtout ceux venant de l’étranger. Pour le cas des investissements directs étrangers au Vietnam, le cours de ceci est de 10.5 milliards d’USD, d’où d’une hausse de 3,8% pour les 7 premiers mois de l’année 2021.

L’immobilier industriel en cours d’expansion au Vietnam

Avec les 18 secteurs actifs au Vietnam, l’industrie de transformation et de fabrication se trouve à la première ligne. Effectivement, cette activité met en jeu plus de 7,9 milliards d’USD. Bien évidemment, cela représente les 47,2 % du capital d’investissement total qui a été enregistré. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le secteur immobilier tient la 3e place pour ce qui est de la position d’un capital social.

Hong Kong, un des plus grands investisseurs étrangers dans le secteur de la production industrielle

Hong Kong est actuellement connu comme étant un géant de l’investissement dans la production industrielle. Il innove surtout au Vietnam. Pour cette année, notamment les 6 premiers mois, il investit jusqu’à 852 millions d’USD. À savoir que cela représente  les 27% des parts de marché.

Derrière Hong Kong, il y a Singapour qui a lancé un investissement de 655 millions d’USD avec  21% de parts de marché. En troisième liste, vous avez la Chine avec 549 milliards d’USD. Pour finir, la République de la Corée tient la 4e place avec 330 milliards d’USD.

Des avantages pour l’immobilier industriel

Aujourd’hui, les experts de l’immobilier espèrent que la construction des différentes usines qui est en pleine expansion à travers le pays reste un moyen efficace pour développer au  mieux l’immobilier industriel. Sachez qu’en Vietnam, la progression du marché de l’immobilier constitue un bénéfique considérable pour les accords de fusion-acquisition.

C’est également le cas des nouvelles zones de terrains industriels. Bien évidemment, ce sont les investisseurs de Hong Kong qui se chargent de la réalisation des principaux projets de production industrielle. Certains d’entre eux sont venus  de Singapour, notamment dans les provinces septentrionales de Quang Ninh et Bac Giang.

Source Lecourrier

Précédent

Banque Populaire – Caisse d’épargne : un rebondissement pendant le second trimestre

Suivant

La plateforme crypto Binance va supprimer ses produits dérivés en Europe

Derniers articles de Immobilier