Immobilier Montréal : vers un retour à la normale du marché ?

/
immobilier Montréal
Immobilier Montréal, Canada - ©Ichigo121212, CC0 Creative Commons

La crise sanitaire et économique causée par la pandémie de Covid-19 a grandement impacté le marché de l’immobilier. Celui de Montréal a aussi été touché et met en évidence une importante frénésie. Malgré la hausse de prix de logements, le marché immobilier montréalais a pu reprendre un rythme normal.

Un taux de ventes diminué

Le 3e trimestre qui s’est terminé en septembre a pu mettre en évidence une vente immobilière de 10 828 résidences. Celle-ci se passe en effet dans le Grand Montréal. D’après les calculs, ce chiffre correspond à une baisse de 29% par rapport à la même période en 2020. Ces données ont été démontrées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec.

Pour ce qui est du secteur de l’unifamiliale, une phase d’accalmie s’est présentée en mettant en avant 5196 ventes. Ce chiffre consiste à une baisse de 37%. En ce qui concerne le nombre de condos vendus, ceci est à 4372, ce qui correspond à une baisse de 23%. Les plex vendus, ceux-ci sont à 1250 qui mettent en évidence une diminution de 9%.

Le marché immobilier de Montréal sur la bonne ligne

Ce n’est uniquement pas l’immobilier de Montréal qui retrouve la bonne ligne. Celui de l’ensemble de Québec commence à retourner à la normale. Une diminution de 30% a été constatée pour la vente de propriétés en un an. La disponibilité des résidences a aussi diminué de 30%. Effectivement, les logis affichés sur le site de Centris ne cessent de diminuer. Il s’agit d’un record depuis 2003, le moment où la taille du parc immobilier se montre beaucoup plus inférieure.

Un prix de l’immobilier qui reste à la hausse

Pourtant, face à la restriction des offres disponibles, la demande existe en plusieurs. De nombreuses personnes sont à la recherche de bien immobilier malgré la montée du prix de celui-ci. Effectivement, le prix de l’ immobilier ne cesse d’augmenter. En effet, une maison coûte un demi-million. C’est la raison pour laquelle le marché immobilier présente un certain dynamisme.

En ce qui concerne la province du Canada qui dispose d’une bonne quantité d’offres, Montréal se trouve à la tête. Pourtant, cet endroit affiche une montée de prix de l’immobilier où une maison coûte en moyenne 365 000 dollars. Ce prix est le résultat d’une hausse de 18%.

Source Journaldemontreal

Précédent

Crypto : Quels sont les avantages pour les entreprises à ajouter des actifs dans leur trésorerie d’entreprise ?

Suivant

Plan d’Épargne Retraite Collectif : un bilan positif depuis sa création

Derniers articles de Immobilier