Immobilier : la reprise des diagnostics énergétiques de logements anciens pour le mois prochain

/
immobilier DPE
Immobilier, diagnostics de performance énergétique (DPE) - ©Jilbert Ebrahimi, CC0 Creative Commons

Les diagnostics de performance énergétique ont provisoirement été suspendus vers la fin du mois de septembre. Cet arrêt a pour cause une anomalie qui est survenue dans la méthode de calcul. À partir du 1er novembre, ceux-ci pourront reprendre à nouveau.

Une étape importante

Les logements qui ont été construits avant 1975 doivent réaliser des diagnostics de performance énergétique ou DPE. Ceux-ci regroupent tous les contrôles à réaliser sur les logements afin de détecter ceux qui sont gourmands en énergie. Effectivement, les habitations très énergivores ne peuvent pas être louées. Selon la Loi, à partir du 2025, les logements très gourmands en énergie sont interdits à location.

Une suspension du DPE

Ce phénomène a connu un arrêt vers la fin du mois de septembre jusqu’à ce jour. Pourtant, selon les informations reçues, les DPE vont reprendre à partir du 1er novembre, le temps que la correction du problème soit réalisée. Cette phase de pause est expliquée par la correction des anomalies qui se sont survenues dans la méthode de calcul pour certains types de logements. Effectivement, les corrections prises sur le logiciel restent particulièrement adaptées aux problèmes qui surviennent.

Reprise pour le 1er novembre

À savoir que le problème du logiciel a été conduit suite à une réédition pour tous les DPE réalisés depuis le 1er juillet. Ce phénomène se réalise sans frais pour les propriétaires disposant d’un logement appartenant à la classe F ou G. Il est aussi possible pour les propriétaires de logements qui ont été classés D ou E de demander un nouveau calcul. Bien évidemment, les diagnostiqueurs profitent d’une indemnité pour toute action de réédition.

Le mode de calcul a été modifié depuis le 1er juillet. Celui-ci ne se base plus sur les factures d’énergie, mais sur les caractéristiques du logement à contrôler.

Lundi, Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée chargée du logement a donné rendez-vous aux représentants des professionnels du secteur. Cette décision a en effet été prise avant la publication d’un arrêté concernant la méthode de calcul. Selon la ministre, il est préférable d’attendre le 1er novembre afin de pouvoir réaliser le DPE.

Source Capital

Précédent

Pour la première fois, Kevin O’leary révèle qu’il a plus d’intérêt pour la crypto que pour l’or

Suivant

Crypto : Ces altcoins qui cartonnent

Derniers articles de Immobilier