Immobilier : ces villes du Grand Paris où les prix sont en hausse

/
Pantin, Seine-Saint-Denis
Les grands Moulins de Pantin - ©Benh LIEU SONG,CC BY-SA 2.0 FlickR creative Commons

Le secteur de l’immobilier a été gravement touché par la pandémie. Le marché immobilier est en baisse. Malgré cela, la capitale est tout de même restée au vert face à la crise. Pour mieux vivre les confinements, les Parisiens ont orienté leur choix vers des biens immobiliers se trouvant en la périphérie. Voici donc le top 4 des villes du Grand Paris qui ont attiré l’attention des acheteurs.

Colombes (Hauts-De-Seine)

Il s’agit d’une ville du Grand Paris qui a, depuis le début de la Crise, attiré de nombreux Parisiens grâce à son paysage. En se trouvant à quelques minutes de la Capital et de la Défense, Colombes permet de satisfaire ceux qui sont à la recherche d’un grand espace. Cette ville présente actuellement un marché immobilier qui est bonnement actif. C’est pourquoi le prix de l’immobilier connaît une augmentation de 12,5% en une année.

Pantin (Seine-Saint-Denis)

Si auparavant le département de Seine-Saint-Denis est négligé par les investisseurs, ce n’est plus le cas d’aujourd’hui. Effectivement, il attire à l’heure actuelle de plus en plus d’acheteurs. Spécifiquement pour le cas de Pantin, le prix de l’immobilier est de 6 423 euros le m². Cela consiste à une hausse de 12,5% en un an. Cette augmentation a sans doute été  favorisée par les différents projets d’aménagements urbains.

Saint-Maur-Des-Fossés (Val-De-Marne)

En se trouvant près du bois Vincennes et la Marne, Saint-Maur-Des-Fossés est devenu une ville qui connaît de nombreux nouveaux habitants. Selon les Statistiques de LPI-Seloger, une montée du marché immobilier de 10% en un an est constatée. Cette ville attire particulièrement par son paysage authentique et ses belles maisons.

Maisons-Alfort (Val-De-Marne)

Depuis la pandémie Covid-19, les acheteurs ont décidé de se rendre à Maisons-Alfort pour investir. Accessible à 3 stations de métro, cette ville séduit particulièrement pour son authenticité et son grand espace. Le prix de l’immobilier grappillait de 16,4%. Pourtant, le coût d’un bien immobilier reste accessible.

Source Cnews

Précédent

La meilleure saison pour vendre son bien immobilier

Suivant

Crédit immobilier : les critères des banques pour l’accorder

Derniers articles de Immobilier