Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Impôts sur revenus locatifs : micro-foncier ou régime réel ?

dans Brèves/News

Les propriétaires bailleurs percevant des recettes foncières ou locatives d’un montant inférieur à 15 000 €uros par an ont le choix de l’impôt sur les revenus locatifs sous forme du régime micro-foncier ou bien de celui du régime réel. La différence essentielle entre les deux formules consiste à savoir dans quels cas de figure l’abattement fiscal est le plus avantageux pour le contribuable ?

Lorsque ses revenus fonciers se situent sous la barre des 15 000 €/an, un propriétaire foncier peut donc opter pour le régime du micro-foncier. Ce dernier a un principe très simple : l’abattement fiscal sur les loyers bruts est de 30 %, montant qui est censé couvrir l’ensemble des charges. Quelqu’un qui encaisse par exemple 5 000 €uros de loyers bruts bénéficiera d’un abattement de 1 500 €uros et déclarera donc 3 500 €uros à l’administration fiscale.

Le calcul du régime réel est un peu plus compliqué, car les revenus locatifs nets taxables sont dans ce cas calculés en tenant compte de l’ensemble des charges déductibles des recettes. Rappelons que ces charges vont d’éventuels intérêts d’emprunt, aux primes d’assurance payées dans l’année en passant par les dépenses d’entretien ou encore la taxe foncière. Quelqu’un qui encaisse 5 000 €uros, mais qui a 800 €uros de taxe foncière, 2 200 €uros d’intérêts d’emprunt ou encore diverses charges d’entretien et forfaitaires de 600 €uros, pourra déduire toutes ces charges de ses recettes. Dans le cas présent, le régime réel permettrait de ne déclarer que 5 000-3600, soit 1 400 €uros. Le principe peut même déboucher sur un déficit foncier.

Le comparatif est donc relativement simple à établir entre les deux formules : dès que le montant de l’abattement fiscal peut dépasser les 30 %, le régime réel est plus intéressant tandis que dès que ce dernier ne peut atteindre ce seuil, il est préférable de choisir le régime du micro-foncier.

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Brèves

Retour en haut