Indemnités de départ volontaire à la retraite imposables ?

dans News/Questions

Je vais bientôt partir à la retraite dans le cadre d’un départ volontaire, mais pas d’un plan social. Ces indemnités de départ volontaire à la retraite sont-elles imposables et si oui puis-je trouver un arrangement avec les impôts pour les régler, car leur montant va de loin dépasser mon revenu imposable habituel ?

Les indemnités de départ volontaire à la retraite, de mise à la retraite ou de préretraite volontaire sont toutes imposables si elles ne s’inscrivent pas dans le cadre d’un plan social. Fort heureusement, le législateur y a pensé de sorte que l’administration fiscale a établi trois formules d’imposition permettant au contribuable concerné d’assumer l’imposition correspondante.

Si vous diposez des ressources et des liquidités nécessaires, vous pouvez vous acquitter en une seule année de l’impôt correspondant : c’est la taxation normale. Mais ce mécanisme ne comportant aucune flexibilité en la matière n’est guère choisi par les jeunes retraités.

Les deux autres systèmes sont celui du quotient avec un coeffiscient de quatre et celui de l’étalement vers l’avenir. Ils reposent tous deux sur un mécanisme qui étale la somme à déclarer sur quatre exercices fiscaux sans pénalités. 30 000 € perçus seront par exemple scindés en qutre tranches de 7 500 € rajoutés chaque année aux autre revenus imposables.

Le bénéfice de ces options est indéniable, car il permet d’éviter de suater une voire deux tranches d’impôts et de voir son imposition exploser quand dans le même temps, les revenus chutent avec le passage à la retraite. Pour en bénéficier, il faut en faire la demande auprès de l’administration fiscale.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*