Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Industrie pharmaceutique et nucléaire à l’actualité

dans Finance/News

C’est dans un contexte animé par les mouvements au sein des secteurs pharmaceutique et nucléaire que le contrat à terme Matif Cac 40 échéance de janvier se situe à l’équilibre à -0.13 %, c’est à dire à 2 865.9 points. Cette bonne résistance aux baisses du Dow-Jones et du Nikkei est liée en grande partie à la bonne évolution du titre Crédit Agricole qui est en hausse en raison des déclarations de la direction de l’enseigne qui a affirmé ne pas avoir besoin de la deuxième tranche de l’aide de l’Etat.

Dans l’Hexagone, on notera aussi que Siemens souhaite se désengager du secteur du nucléaire en revendant ses parts du capital d’Areva. Et c’est en revanche, le groupe Total qui s’orienterait vers ce secteur. Le marché financier français attend aussi les réactions de Sanofi-Aventis qui est très attentif aux démarches amorcées par l’américain Pfizer qui envisage de racheter Wyatt, le laboratoire créateur de l’Advil et de l’Ibuprofène, de véritables blockbusters du marché pharmaceutique mondial. Ce rachat porterait sur 60 milliards de $ et romprait avec la culture qu’entretenaient les industries pharmaceutiques de racheter des bio-technologies et non d’autres industries. On reviendrait donc à des schémas plus classiques.

Outre-Atlantique, il n’ y a pas que l’affaire Pfizer-Wyatt qui alimente l’actualité économique. Google a confirmé sa croissance, malgré des résultats en baisse, ce qui n’est pas le cas de Microsoft dont le titre a perdu 11 % en raison de vagues de licenciements pour la première fois de son histoire…

On notera par ailleurs que le billet vert se redresse avec une parité €uro/Dollar qui s’établit à 1.2832. Le baril de brut vaut pour l’heure 42.43 $.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Finance

sem, Phasellus Aenean luctus at quis Nullam ipsum ut
Retour en haut