Installation d’un cabinet d’infirmières libérales et conventionnement ?

dans Questions

J’ai cumulé les 3 200 heures minimales pendant une durée de 2 ans en tant qu’infirmière salariée et je voudrais faire une installation d’un cabinet d’infirmières libérales. Combien obtenir mon conventionnement ?

En règle générale, les conventionnements de cabinets d’infirmiers libéraux, c’est à dire l’agrément de la CPAM pour s’installer sont à nouveau de plus en plus difficiles à obtenir en raison des disparités locales et régionales en terme de répartition des cabinets. Schématiquement, certains lieux sont sous-peuplés de cabinets et d’autres au contraire surpeuplés. En conséquence, les organismes de tutelle que sont la CPAM, la Drees et la DDASS ont établi une carte de densité des infirmiers libéraux qui détermine les zones nécessitant des cabinets et celles qui n’en ont plus besoin.

Le code de densité va de « très sous-doté » à « très doté » en passant par des stades intermédiaire, sous-doté et bien doté. Le conventionnement pour l’installation d’un cabinet dépend aujourd’hui essentiellement de cette donnée. Les zones rurales souvent sous-dotées permettent à un jeune infirmier de disposer d’allégements fiscaux et de remboursements kilométriques majorés ainsi que d’aides financières pour le matériel. A l’inverse, les zones peuplées de libéraux sont aujourd’hui difficiles d’accès…

Dans tous les cas, il est fortement suggérer de commencer par des remplacements pour se faire une idée de cet environnement. Par ailleurs, un remplacement débouche souvent sur un rachat de patientel, c’est à dire une cession partielle de cabinet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*