Intérêts d’emprunt sur résidence principale transformés en déduction sur du locatif ?

J’ai acheté il y a 2 ans en VEFA un appartement en résidence principale dont j’ai pris possession il y a 18 mois. J’ai bénéficié donc de la remise d’impots sur les intérets fiscaux pendant les 2 années. Aujourd’hui ma vie a évolué : si je loue mon appartement, il y a t’il des conditions vis à vis de l’état à régler ? Vaut il mieux dans ces conditions le vendre ?

Rien ne vous oblige à vendre. Vous avez bénéficié du crédit d’impôt sur la déduction d’intérêts d’emprunt tant que vous habitiez votre résidence principale, ce qui est logique et légal. Rien ne vous empêche par la suite de déduire les intérêts d’emprunt des années d’amortissement correspondante de vos revenus fonciers puisque le logement concerné sera considéré par l’administration fiscale comme un bien locatif. La seule différence, c’est que vous n’aurez plus une déduction d’impôt sur le revenu, mais une réduction des revenus fonciers imposables. Peut-être aurez-vous même un déficit foncier de sorte que vous n’aurez pas plus de revenus à déclarer, donc imposables. Votre opération est viable et vous ne devez rien à l’Etat.

Default thumbnail
Précédent

Refus de crédit immobilier : délais et motifs des banques ?

Default thumbnail
Suivant

Quel âge pour un rachat de crédit et quelle durée ?

Derniers articles de Questions

dictum nec efficitur. elit. dolor. id eget et, massa