Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Intérêts intercalaires : mode de calcul !

dans News/Questions

Je viens de faire un crédit immobilier et la banque m’a prélevé une somme supérieure au montant de ma mensualité. Après l’avoir interrogée, ma conseillère m’a précisé que cet écart était la conséquence du rajout des intérêts intercalaires sur la première mensualité. Ces intérêts intercalaires sont-ils légaux, obligatoires et quel est leur mode de calcul ?

Les intérêts intercalaires sont en effet prélevés par la banque dans le cadre de la mise en place d’un crédit immobilier par exemple. Ils sont tout à fait légaux et leur calcul est d’ailleurs spécifié dans votre offre de prêt préalable. Comme leur nom l’indique, ils viennent s’intercaler entre la date de déblocage des fonds par la banque et le dernier jour du mois civil en cours. Si votre banque a par exemple débloqué la somme du prêt destinée à acheter votre bien immobilier le 15 du mois, elle calculera des intérêts intercalaires entre le 15 et le 30.

Ces intérêts intercalaires sont calculés en fonction du taux d’intérêt sans amortissement du capital puisque la mensualité n’est pas complète. Si la part d’intérêt de votre mensualité est à titre d’exemple de 600 €uros, vous aurez 300 €uros d’intérêts intercalaires à payer sur 15 jours (pour reprendre l’exemple ci-dessus) généralement en surplus de votre première mensualité.

Le calcul des intérêts intercalaires est donc proratisé au nombre de jours en prenant le taux d’intérêts comme base de calcul. Attention, la ministre Christine Lagarde a l’intention de supprimer cette pratique bancaire en l’intégrant dans le projet de loi de réforme du crédit à la consommation.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

Retour en haut