Investir dans le Bitcoin : une bonne idée pour se protéger de l’inflation ?

courtier trading bitcoin

Depuis quelques mois déjà, le mot « inflation » se fait de plus en plus entendre. Cependant, la guerre entre l’Ukraine et la Russie est venue aggraver la situation. Depuis le début de ces événements, presque tous les prix ont connu une hausse. La situation est si critique que les gens ont peur pour leur épargne. De nombreux français sont donc à la recherche de solutions vers lesquelles ils peuvent se tourner rapidement pour se protéger des effets de l’inflation.

L’un des remparts que la plupart des investisseurs utiliseraient est la cryptomonnaie, plus précisément le Bitcoin. De nombreuses personnes le considèrent comme un actif capable de résister aux effets de l’inflation. En revanche, la question que se posent les investisseurs est de savoir si le Bitcoin est véritablement la bonne solution pour se protéger de l’inflation galopante. Dans cet article, nous nous penchons sur le sujet.

L’inflation : une hausse globale des prix à la consommation

L’inflation est une situation économique pour nommer une période où une situation où les prix augmentent au fil du temps. La devise perd de la valeur et une unité de la même monnaie n’est plus capable de vous acheter les mêmes choses qu’auparavant. Vous constatez cette inflation lorsque les prix des biens et services augmentent plus vite que vos revenus et vos salaires.

À titre d’exemple, d’une année sur l’autre, vous serez moins bien loti si votre fiche de paie de 3 000€ vous permet d’acheter 10 % de biens et services en moins que l’année précédente. Cependant, si votre employeur augmente votre salaire à 3 300€, alors vous n’aurez pas à changer vos habitudes de dépenses. Ainsi, vous ne ressentirez pas en tant que tels les effets de l’inflation.

Certains économistes pensent qu’un peu d’inflation est nécessaire pour amener les gens à moins consommer, ce qui stimule ainsi l’économie. Par contre, en saison de crise économique, comme nous le vivons actuellement, l’inflation peut vite devenir incontrôlable. Certains financiers ne sont pas tout à fait d’accord sur les causes de l’actuelle poussée d’inflation.

C’est d’ailleurs la pire période d’inflation depuis plus de quatre décennies. Certaines personnes accusent la réserve fédérale pour avoir imprimé plus d’argent qu’il n’en faut sur le marché. Argent qui a été utilisé pour stimuler l’économie et gérer la crise de la pandémie.

Bitcoin : une solution pour contrer l’inflation ?

Autoriser les banquiers centraux à influencer sur l’économie par leurs politiques monétaires, à savoir l’assouplissement quantitatif, conduit au désastre selon les cryptographes.

Saviez-vous que l’impression massive d’argent par les banques centrales du Zimbabwe, de la Turquie et du Venezuela a appauvri leurs économies respectives ?

Pour les partisans des cryptos, les monnaies virtuelles comme le bitcoin (BTC) seraient capables de résister à l’incompétence des banquiers centraux et des gouvernements. Ils jugent que cela est possible parce qu’elles sont décentralisées et ne peuvent pas être fermées. Une autre raison est que l’émission de bitcoins est conditionnée par un code, les développeurs  ne peuvent pas créer autant de bitcoins qu’ils le souhaitent.

Pendant que plus de Bitcoins entrent en circulation en ce moment, la vitesse à laquelle de nouveaux bitcoins sont délivrés est définie par « le protocole Bitcoin ». En effet, l’offre est plafonnée et l’offre de nouvelles pièces devrait se tarir aux alentours de l’an 2150.

La blockchain Bitcoin fonctionne comme une horloge, car elle ne dépend pas des événements du marché. Par contre, au niveau des banques centrales, les économistes doivent réagir en fonction des événements du marché.

En réalité, tous les quatre ans en moyenne, le protocole Bitcoin diminue à moitié l’émission de nouveaux bitcoins. Ce phénomène est connu sous l’appellation de « halving ».

Les avis sur le Bitcoin en tant qu’actif résistant à l’inflation

Il est un peu difficile d’appuyer ou de réfuter la thèse selon laquelle le Bitcoin résiste à l’inflation. Actuellement que la valeur du dollar américain a baissé, celui du Bitcoin a dépassé sa valeur pour le plus grand bonheur de ceux qui en possède.

Par contre, de nombreuses personnes ont perdu beaucoup d’argent en investissant avant que le Bitcoin ne chute en décembre dernier alors que l’inflation avait atteint un niveau critique.

L’ascension actuelle du Bitcoin est en grande partie due aux investisseurs et entreprises qui ont voulu se protéger des effets de l’inflation en investissant sur https://bitiq.app/fr/ par exemple.

Sur la question du Bitcoin comme couverture, les avis sont partagés entre les cryptographes et les économistes. Le premier camp estime que les crypto-monnaies deviendront une forte protection contre l’inflation pour les mois et années à venir. La deuxième partie ne pense pas pareil et ne voit pas en quoi les cryptos comme le Bitcoin seraient des couvertures fiables.

L’offre stable de Bitcoin a amené certains adeptes à le considérer comme de « l’or numérique ». Ceci est une référence à ce précieux métal jaune, un autre actif qui semble être résistant à l’inflation comme nous le connaissons déjà.

Ces réserves d’actifs de valeur ont la capacité de résister à la roue du temps, car elles n’ont pas de corrélation avec d’autres actifs. De plus, elles résistent aux facteurs qui interfèrent avec le marché.

L’inflation est-elle trop forte pour le Bitcoin ?

Face à l’augmentation du taux d’inflation, vous constaterez que le Bitcoin n’est pas resté au niveau où il était l’année dernière. En termes de capitalisation, il a perdu une bonne partie de sa valeur. De 65 000 euros en novembre 2021, il est actuellement autour de 21 000 euros, selon des données du CoinmarketCap.

Néanmoins, gardez à l’esprit que l’inflation n’atteint pas le Bitcoin en soi. Cette situation économique complexe pèse lourdement sur les actifs des investisseurs. En effet, son cours est conditionné par plusieurs aspects dont actuellement les répercussions du resserrement de la politique monétaire.

Cependant, en considérant le long terme, le bitcoin a démontré sa capacité à garder de la valeur. Bien qu’il soit assez volatil sur le court terme, le bitcoin est l’une des meilleures alternatives à la monnaie fiduciaire.

N’oubliez pas que le bitcoin est un actif encore très jeune et récent. S’il devait être comparé à la finance traditionnelle, la capitalisation boursière du Bitcoin ne représente qu’une petite goutte d’eau dans l’océan.

Si le bébé de Nakamoto arrive à garder le cap, les propriétaires de bitcoin feront certainement partie des rares survivants à la crise économique qui sévit actuellement. Investir dans des actifs qui prennent de la valeur au cours du temps serait certainement une manière de se protéger de l’inflation.

Selon les analyses faites, la crise économique actuelle n’est pas encore à sa fin. L’inflation actuelle n’a certainement pas encore dit son dernier mot. Le Bitcoin a prouvé sa capacité à pouvoir sécuriser les actifs de ceux qui en détiennent. La plupart de ceux qui s’y sont réfugiés actuellement l’ont fait à cause de l’inflation. À l’allure où vont les choses, il offre une porte de sortie, mais à la seule condition d’être adopté par la masse.

Précédent

Des investisseurs perdent beaucoup d’argent avec des obligations hybrides, l’AMF intervient

Suivant

L’impact d’une mauvaise classe au DPE sur le prix des logements en France

Derniers articles de Investissement