Des investisseurs pakistanais perdent des millions de dollars suite à une escroquerie crypto

/
billets dollars américains

Les agences fédérales pakistanaises ont ouvert une enquête pénale après avoir reçu de nombreuses plaintes concernant une arnaque en cours impliquant des investisseurs souhaitant les induire en erreur en envoyant des fonds de portefeuilles Binance vers des portefeuilles tiers inconnus. Selon les rapports, le bureau fédéral d’investigation (FIA) du Pakistan a publié un avis officiel à l’échange de crypto-monnaies Binance dans le but d’identifier les liens entre les millions d’escroqueries liées aux crypto-monnaies dans la région. D’après le gouvernement pakistanais, la fraude représenterait un montant de 100 millions de dollars environ. Voici plusieurs éclairages sur la situation.

Une fraude liée aux cryptomonnaies et à Binance

Le gouvernement pakistanais a ouvert une enquête pénale après avoir reçu de nombreuses plaintes concernant une arnaque en cours qui à induire les investisseurs en erreur en leur faisant envoyer des fonds de portefeuilles Binance vers des portefeuilles tiers inconnus. Selon des informations locales, l’unité de cybercriminalité du bureau fédéral d’investigation a émis un ordre de présence au directeur général de Binance Pakistan, Hamza Khan, afin de déterminer les liens entre l’entreprise et la “fraude des applications mobiles d’investissement en ligne”.

Des avis ont également été envoyés au siège de Binance aux Îles Caïmans et au siège de Binance aux États-Unis pour expliquer la même situation. Sur la base de plaintes de citoyens, les agences pakistanaises ont identifié au moins 11 applications mobiles frauduleuses qui ont soudainement cessé de fonctionner après avoir réussi à voler les fonds des utilisateurs.

En plus d’obliger les utilisateurs à s’inscrire sur Binance pour transférer des fonds, les fraudeurs utilisent également des groupes Telegram pour fournir des “signaux de paris d’experts” dans des groupes où les premières victimes en sont les membres. Chaque application héberge environ 5 000 clients en moyenne.

Une escroquerie de grande ampleur

La FIA affirme avoir identifié 26 adresses de portefeuille sur la plate-forme Binance pour le transfert de fonds. “Une lettre a été écrite à Binance Holdings Limited fournissant des détails sur ces comptes de portefeuille blockchain et les a bloqués”, a déclaré l’agence, ajoutant qu’elle avait également demandé des documents justificatifs et des informations sur l’application d’intégration.

Notant que Binance est le « plus grand bureau de change virtuel non réglementé » où les Pakistanais investissent des millions de dollars, la FIA a  notamment averti que son unité de cybercriminalité pourrait recommander des sanctions financières à la State Bank of Pakistan (SBP) en cas de violation. Il s’intéresse désormais de près aux transactions effectuées par les Pakistanais sur la plate-forme.

En outre, les unités d’investigations contactent également l’application de messagerie populaire Telegram, car des membres du programme ont été ajoutés à divers groupes qui diffusent des signaux sur la volatilité des prix du bitcoin. De son côté, la FIA envoie des mentions légales aux influenceurs des réseaux sociaux qui ont fait la promotion des applications et pris des mesures pour bloquer tous les comptes bancaires liés à l’arnaque.

Pendant le mois de décembre dernier, le FBI a gelé plus de 1 000 comptes bancaires et cartes utilisés par les commerçants pakistanais utilisant de la crypto-monnaie. Selon un avis publié par la SBP au cours du mois d’avril 2018, le pays interdit toujours l’achat et la vente de crypto-monnaies. Malgré l’interdiction, un rapport récent a révélé que les Pakistanais ont investi près de 20 milliards de dollars en actifs. Il y a de plus en plus de demandes pour que le gouvernement réglemente les transactions plutôt que de les interdire.

Au cours de l’année 2021, les fraudes et escroqueries concernant les crypto-monnaies ont atteint de nouveaux records. En effet, selon diverses analyses effectuées récemment, ce serait près de 10 milliards de dollars qui auraient été dérobés à leur victime.

Précédent

Les actions européennes et chinoises occupent le devant de la scène

Suivant

Le Bitcoin chute sous les 40 000 dollars

Derniers articles de Investissement