Magazine sur la finance & le rachat de crédit

La crise de l’Immobilier fait rage en Espagne !

dans News/Rachat de crédit

Les derniers chiffres publiés par l’INSEE font état d’un très net ralentissement des ventes dans le neuf et dans l’ancien ainsi qu’une baisse significative des mises en chantier dans l’Hexagone. Rappelons brièvement que ces derniers sont de – 44 % concernant les ventes et de – 20 % pour les mises en chantier. Ces chiffres inquiètent et ne constituent malheureusement pas le seul apanage des Français ! Il y a en effet bien pis en Europe et même si cela n’est en rien réconfortant, nous ne pouvons envier la situation de nos voisins espagnols qui amorcent eux aussi une période qui ressemble à un vrai calvaire…

Déjà à la fin de l’été, des mensuels économiques tels que Le Revenu ou Capital mettaient l’accent sur le très net ralentissement de l’économie ibérique. Comme toujours les premiers signes sont chute de la croissance, inflation et crise dans le bâtiment. En Espagne, d’aucuns craignaient une baisse du nombre de mises en chantier de l’ordre de 50 %, chiffre au départ jugé excessif , mais qui s’avère le fidèle reflet de la réalité et les dégâts commencent à se faire ressentir…

Première victime : le promoteur Habitat qui vient de se déclarer en cessation de paiements. Pertes nettes, écroulement des actifs et problèmes économiques divers et variés semblent avoir malheureusement eu raison des activités d’Habitat qui comme beaucoup de groupes espagnols avait construit son développement sur la forte croissance de l’Espagne depuis plus de 10 ans. Autre probable victine de la crise de l’immobilier dans la péninsule : Colonial. Ce dernier est à la rupture et risque à tout moment la faillite si le gouvernement ne met pas en place un plan pour aider au redressement du géant de l’immobilier. Pour échapper à ce triste sort, Colonial se doit de liquider certains actifs afin de rétablir ses comptes. Parmi les possibilités envisagées, la cession du français SFL qui permettrait entre autres d’éviter la cessation de paiements et l’insolvabilité du groupe.

L’Espagne est en train de subir le revers de la médaille de la dernière décennie qui avait connu une croissance de 4 % par an. La chute fait d’autant plus mal que le processus vient de s’inverser brutalement…

Derniers articles de News

ante. porta. mattis libero tempus justo
Retour en haut