La hausse de l’or perdure

dans Brèves/News

Faut-il encore acheter de l’or ? Voilà l’une des questions majeures que se posent nombre de petits porteurs qui observent depuis maintenant plusieurs mois une hausse continue du précieux métal jaune. Il faut dire qu’avec un cours moyen proche des 1 250 dollars l’Once, on pourrait penser qu’un pic est atteint et qu’il vaut mieux renoncer à un tel investissement. Pourtant de nombreux experts s’accordent à dire que cette traditionnelle valeur refuge pourrait bien dépasser et de loin ces valeurs historiques (2 200 $ en 1980).

A en croire les responsables de SGCIB, de Cortal Consors ou encore d’Investico, il semble bien que de très nombreux spécialistes voient l’or continuer à dorer son blason dans les mois, voire l’année à venir. Selon la situation économique internationale concourt à cette tendance. Car bien au-delà de la valeur refuge qu’est l’or en contre-partie de la baisse du billet vert, de nouveaux phénomènes apparaissent. En premier lieu, la confirmation de l’endettement des états souverains qui continuent à injecter des liquidités dans leur économie et contribuent ainsi à la dévaluation de leur monnaie (On en veut pour preuve le dernier plan de relance massif mis en place par les Allemands). Conséquence en partie de ce premier constat, le fait qu’il concerne toutes les devises sans exceptions, y compris le Franc Suisse et l’Euro.

Par ailleurs, l’or représentait jusqu’à présent, une sorte de bouclier anti-inflationniste lorsque les investisseurs ne savaient plus quand les pics de valeurs mobilières étaient atteints. Désormais, la donne a changé là aussi avec une toute nouvelle facette de l’or : un repère en absence d’inflation laissant craindre une déflation des salaires en raison de la montée du chômage. Dans tous les cas, l’or serait le grand gagnant, car si à l’inverse une inflation brutale devait apparaitre pour résorber les dettes souveraines, alors l’or servirait là encore de valeur refuge.

Avec une valeur actuelle de 1 251 $ l’Once, achtez de l’or, il va monter !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*